Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 777
A+ A A-

Dans la valise d'Olivia Borlée

  • Rédigé par Olivia Roks
1 avis
Dans la valise d'Olivia Borlée © DR

Comme chaque été, partons en vacances aux côtés de nos personnalités belges... Chef, créateur, chocolatier, artiste, où vont-ils ? Que font-ils ? Qu'emportent-ils dans leur valise ? Rendez-vous avec notre athlète belge Olivia Borlée.

En 2016, les deux athlètes belges, Olivia Borlée et Élodie Ouédraogo, créent leur propre marque de vêtements de sport : 42/54. « Les vêtements dans ce domaine ne correspondaient pas à notre style, tout se ressemble terriblement. Nous avons donc créé une marque aux coupes originales et féminines, une marque proposant des pièces différentes de ce qu'on retrouve dans les boutiques de sport classiques » explique Olivia. Les matières techniques proviennent de Belgique et d'Italie, quant à la production elle est partagée entre la Belgique, le Portugal et la Tunisie. Les collections sont très réussies, avec des modèles qu'on adopterait même de jour ! Actuellement, vous découvrirez leur cinquième collection sur leur e-shop : www.4254sport.com. En pleine préparation de leur sixième collection, Olivia s'octroie tout de même de petites vacances, plongeons dans sa valise !

 

 
© DR 

 

Eventail.be - Pour vous, les vacances c'est...
Des vacances à l'étranger, en famille, de préférence plutôt à la mer qu'à la montagne. Je privilégie la détente, le repos. J'aime des destinations qui offrent un côté à la fois urbain et campagnard, ainsi je peux profiter de balade en pleine nature, de la plage, tout en combinant des visites culturelles comme la découverte de beaux musées...

 

- Votre destination favorite ?
-  Mon plus beau voyage date d'il y a quelques années : l'Indonésie. Ce fût trois semaines merveilleuses. J'ai retrouvé tout ce que j'aime pour des vacances idéales : des paysages à couper le souffle et terriblement variés, des habitants d'une extrême gentillesse, de la nourriture délicieuse... Grâce à l'athlétisme, je me suis aussi souvent rendue en Afrique du Sud. C'est également un pays riche et intéressant à tous points de vue.

 

 
© DR 

 

- Que prévoyez-vous cet été ?
- Je n'ai pas prévu de partir longtemps car nous sommes en plein lancement de la sixième collection 42/54. Début juillet, je suis partie en Corse en famille, à Ajaccio. J'ai prévu également quelques city trip. Je reviens d'ailleurs de Berlin (ndlr. où ses frères ont brillé à l'Euro d'athlétisme), un séjour intense sportivement mais aussi la découverte d'une ville bouillonnante. Fin du mois, je me rendrai aussi quelques jours à la côte belge, à Knokke. Cet automne je partirai plus longuement...

 

 
© DR 

 

- À quoi ressemblent vos valises ?
- À force de voyager à travers le monde j'ai appris à être pratique et efficace ! Je prends juste ce qu'il faut. Bien entendu, je n'oublie pas les essentiels tels que les maillots et de bons livres ! Et surtout, je laisse de la place pour ramener plein de souvenirs : des vêtements de petits créateurs qu'on ne trouve pas chez nous, de la nourriture, de la décoration, des cadeaux...

 

- Une destination rêvée où vous aimeriez un jour vous rendre...
- En Thaïlande ! On m'a beaucoup parlé de ses paysages, de son hospitalité... J'ai vraiment un coup de cœur pour l'Asie. La Chine ou le Japon m'attirent aussi. J'y suis passée pour mes compétitions d'athlétisme mais je n'ai jamais pu m'y attarder, j'ai donc un goût de trop peu...

 

 
© DR 
Rédigé par Olivia Roks

Actualités liées

 

Dans la même catégorie