Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Événements de L'Éventail : Jacques Weber, un ogre sur les planches

  • Rédigé par L'Éventail
1 avis
Événements de L'Éventail : Jacques Weber, un ogre sur les planches © Remy Boutry / Panoramic/Panoramic/Photo News

Dans les mille et une facettes d'un des plus grands acteurs français, en choisir une c'est plonger au cœur du théâtre et, dans le même temps, au plus profond de l'âme humaine. L'Eventail à l'honneur et le privilège de le recevoir au Cercle Gaulois le 21 mars prochain. À ne pas rater !

Rien n'est trop grand pour Jacques Weber, acteur, réalisateur et scénariste qui a joué tous les grands rôles du répertoire, a aimé et fait souffrir un public qui ne s'est jamais lassé de le voir tout incarner. La joie et le drame. La ferveur et la passion, l'amour et la solitude.

Il fut Cyrano, Orgon dans Tartuffe, Don Juan, Flaubert, Monte Christo, Hugo pour ne citer qu'eux, chacun ressuscitant et surgissant devant nos yeux avec la démesure qui fut la leur. Jacques Weber aime l'excès en tout, à table, sur la scène et dans la vie. La sienne a souvent pris la couleur de l'incendie, brûlant sur son passage tout ce qui s'y trouvait pour être encore et toujours un acteur dans la lignée des plus grands.

Il a tout joué, aimé à la folie et parcouru des siècles de littérature pour s'en vêtir, nous faisant aimer et goûter avec lui à l'éternité du verbe.

En publiant en 2018 chez Fayard Vivre en bourgeois, penser en demi-dieu, il s'empare de Flaubert mais, ce faisant, c'est aussi de lui qu'il parle, du jeune homme qui, prix d'excellence du Conservatoire de Paris, refusa d'entrer à la Comédie Française. Une fougue de marin, de cap-hornier toujours sur le qui-vive, comme si rien n'était inatteignable pour peu qu'il décide de s'y consacrer. Derrière lui, cinquante films tournés par les plus grands cinéastes dont Lelouch, Costa-Gavras, Buñuel, Rappeneau, Granier-Deferre, Molinaro. À la télévision, comme au théâtre de 1970 à 2019, il fera revivre Dostoïevski, Marcel Aymé, Shakespeare, Beaumarchais, Diderot, Molière, Rostand, Labiche, Brecht, Racine, Giraudoux, Alexandre Dumas, Pagnol, Ibsen, Beckett.

Un éventail littéraire se jouant du temps et de la ronde des siècles pour livrer à cet ogre les plus beaux personnages qu'un acteur pût jouer.

Jacques Weber sera interviewé par Yann Kerlau et dédicacera son dernier livre à l'issue de cet entretien.

 

Inscrivez vous en ligne ici

ou par téléphone

02/774 42 03

Rédigé par L'Éventail

Dans la même catégorie