A+ A A-

Tale Me, 1 an après...

  • Rédigé par Martin Boonen
2 avis
Eventail.be en tournage dans les réserves de Tale Me... Eventail.be en tournage dans les réserves de Tale Me... © Martin Boonen

Louer des vêtements n'est pas vraiment le premier réflexe que l'on pourrait avoir quand vient le temps d'habiller des bébés ou de jeunes enfants. C'est pourtant l'idée qu'a eue Anna Balez en lançant Tale Me. Surprenant de prime abord, le concept est pourtant intéressant et interpellant quand on y regarde de plus près. Car finalement, pourquoi se ruiner dans de très beaux vêtements de nourrissons qui ne seront portés que quelques mois au maximum ? Pourquoi s'encombrer ensuite d'une collection d'habits devenus très vite trop petits ? Les revendre en second main ? Oui, mais à quel prix ? Les jeter ? Par les temps qui courent, difficile de s'y faire...

Tale Me répond à toutes ces questions par un principe simple: la location d'habits de grandes qualités, dessinés par de véritables créateurs et designers originaux, dans des matériaux durables et responsables. L'idée se résume finalement en deux mots: économique et écologique! Et ça fonctionne plutôt bien. Depuis la visite d'Hélène Wallemacq et d'Eventail.be il y a presque un an, les projets et les collaborations se sont multipliés; Anna Balez nous raconte tout ça dans cette interview vidéo. Retrouvez l'article de 2015 en cliquant ICI...

 

Rédigé par Martin Boonen

Actualités liées

 

Dans la même catégorie