A+ A A-

Guillaume Desclée : (re)trouver l'harmonie

  • Rédigé par Martin Boonen
7 avis
Guillaume Desclée : (re)trouver l'harmonie © MMI

Depuis qu'Eventail.be s'intéresse aux entrepreneurs qui font bouger le monde, nous suivons de près les projets portés par MyMicroInvest, la plus importante plateforme de crowdfunding belge. C'est même son co-fondateur, Guillaume Desclée de Maredsous, qui nous avait expliqué les enjeux de ce nouveau mode de financement (retrouvez l'article complet en cliquant ici). Très intéressé par son discours, c'est donc naturellement que nous avions pensé à lui au moment de constituer notre bibliothèque de l'entrepreneur...

Mais la vie n'est pas un long fleuve tranquille. Très récemment secoué par des problèmes de santé aussi graves qu'inattendus, Guillaume Desclée n'a pas choisi pour notre bibliothèque un traité sur la nouvelle économie ou le néo-management, mais deux livres qui l'ont aidé à trouver des moyens pour faire revenir l'harmonie dans un quotidien parfois effréné et chahuté. C'est donc avec beaucoup de recul qu'il nous parle de Tomber plus haut de Guibert del Marmol et de La puissance de la joie de Frédéric Lenoir.

"Actuellement, j'ai la chance d'avoir le temps de beaucoup lire" nous confie-t-il. "Ces dernières semaines, deux livres m'ont particulièrement touché. Le premier, c'est Tomber plus haut de Guibert del Marmol. Guibert est devenu un mentor pour moi. Nos histoires se ressemblent (Guibert del Marmol subit un burn-out professionnel à l’âge de 30 ans, ce qui le conduit sur un lit d’hôpital, atteint d’une pathologie lourde, ndlr). Évidemment, j'ai lu ce livre à un moment très particulier de ma vie, il m'a permis de mettre des mots sur ce que l'on éprouve dans ce genre d'épreuve. Partager la vision de quelqu'un qui était passé par là, mais avec vingt ans d'expérience de plus que moi, m'a fait du bien. Découvrir comment l'on peut tomber si bas, se redresser et viser un nouvel idéal a été déterminant. Cette résilience, Guibert del Marmol l'explique par le lien très fort qui existe entre le corps et l'esprit. Notre esprit a cette capacité à détruire ou à régénérer notre corps. C'est toute la force du mental, dans un sens comme dans l'autre. L'ego, parfois trop présent dans les parcours entrepreneuriaux, peut être destructeur par exemple. La bonne nouvelle, c'est qui si le mental peut nous faire chuter physiquement, il peut aussi nous permettre de nous relever. C'est tout le propos du livre de Guibert del Marmol. Dans mon cas, l'intervention chirurgicale a pu être évitée mais c'est surtout l'amour reçu de mes proches qui a nourrit l'énergie à mon rétablissement. Cet amour, au sens agapé du terme (l'agapé est une acceptation antique et philosophique de l'amour, comprit comme désintéressé, sans recherche d'un enrichissement personnel, c'est donc l'amour pour l'amour, ndlr), est une force et une énergie. Ce n'est pas du chamanisme ici. Guibert l'exprime d'ailleurs par plein de démonstrations scientifiques, qui, alors que je suis plutôt d'un naturel antidogmatique, m'ont permis d'y voir plus clair, de prendre la mesure de ce lien esprit/corps. J'ai aussi pu me rendre compte de notre attachement à notre environnement, de la connexion qu'il peut exister entre l'humanité et son environnement et donc … de notre responsabilité collective qui dépend, elle-même, de notre responsabilité individuelle. En d'autres mots: cela a remit l'église au milieu du village. Je me suis demandé ce que je faisais ici, à quoi je servais, qu'est-ce qui comptait dans la vie? C'est ça qui est fondamental.

tomber-plus-haut-guibert-marmol-bibliotheque-entrepreneur-guillaume-desclee  DEL MARMOL, G. Tomber plus haut. Ker Éditions. 2014. 252 p.

L'autre livre qui m'a marqué, c'est La puissance de la joie de Frédéric Lenoir. C'est un auteur qui démocratise, avec beaucoup d'intelligence, le discours des grands philosophes. Dans ce livre, il explique et donne un mode d'emploi pour créer un terreau fertile à l'émergence de la joie dans sa vie. Ce sont de petites attitudes quotidiennes qui permettent de créer la joie et donc le bonheur partagé. La gratuité, la gratitude, par exemple. J'ai conscience qu'il faut peut-être passer par des moments difficiles pour se rendre compte du bonheur d'être simplement en vie. La vie est un don, et pas un dû.

puissance-joie-lenoir-bibliotheque-entrepreneur-guillaume-desclee  LENOIR, F. La puissance de la joie. Fayard. 2015. 216  p.

Ces livres peuvent aider ceux qui sont confrontés à des difficultés, même d'une autre nature. Cela peut être simplement un quotidien trop prenant, qui isole des choses vraiment importantes de la vie. On a tellement de raisons de se réjouir, il faut juste réapprendre à les apprécier. Ces livres sont, pour moi, des boites à outils pour rééquilibrer son quotidien simplement, pour se sentir mieux, pour se sentir bien. C'est important pour la société de contribuer, par le travail et l'entreprise, à améliorer les choses."

  

 

Rédigé par Martin Boonen

Actualités liées

 

Dans la même catégorie