Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 778
A+ A A-

Full of Good : des jus (vraiment) bons pour la santé !

  • Rédigé par
4 avis
Full of Good : des jus (vraiment) bons pour la santé ! © Full of Good

De fruits ou de légumes, les jus sont à la mode cet été (voir la cure de juicing d'Eventail.be : ici) ! Mais ces délices liquides n'arrivent pas toujours à tenir leurs promesses santé. La faute à des procédés d'extraction trop agressifs. Une alternative respectueuse de la qualités des produits existe : Full of good.

Le moins qu'on puisse dire, c'est que Matthieu Verhaeghe à une tête bien faite ! Jugez plutôt : bac et master en droit à St-Louis et Louvain-la-Neuve, puis un managing training chez ING, suivi de quatre années dans la même banque en marchés financiers. Et ça ne s'arrête pas là : "j'avais envie de donner un peu plus de sens à ma carrière. Alors j'ai fait un master aux États-Unis, à Boston, en public administration". Diplôme en poche, il travaille quatre ans à la Banque Mondiale, notamment sur des projets de développements. Bref, les portes d'une carrière internationale lui sont grandes ouvertes. Pourtant, c'est à ce moment-là qu'il décide de retraverser l'Atlantique, de rentrer en Belgique, et de lancer, en septembre 2015 avec son épouse, Full of Good.

Une autre idée de l'agro-alimentaire

Mais, en fait, Full of Good, c'est quoi ? "Des jus de fruits et de légumes pressés à froid" explique le fondateur.
Une activité à des années lumières de ce qu'il faisait depuis le début de sa carrière. Un changement de vie qui ne va pas sans une dose d'incertitude : "On improvise toujours un peu quand on fait des choses qu'on ne connaissait pas. On se jette dans le vide à un moment ou l'autre. Avoir vécu aux États-Unis a aussi été quelque chose de précieux dans mon approche de projet. Là-bas, entreprendre fait partie de la culture et l'échec n'est pas rédhibitoire. Au contraire, il permet de construire ses prochains succès. C'est un état d'esprit que je ne voulais pas perdre de vue" (Eventail.be vous parle de la conception de l'échec aux États-Unis : ICI).
De là à passer de la finance aux jus de fruits et de légumes ...
"J'avais dans l'idée que le secteur agro-alimentaire pouvait être différent de celui que l'on connaît. Que l'on n'était pas obligé de manger de la viande de cheval déguisée (référence au scandale de la fraude à la viande de cheval qui avait frappé cette industrie en 2013, ndlr) et puis surtout que l'on n'est pas obligés de faire le choix entre manger bon, et manger bien. On peut manger ses cinq fruits et légumes par jour en se faisant plaisir !" revendique haut et fort Matthieu Verhaeghe.

 
 Quatre références sont actuellement disponibles dans 70 points de vente à Bruxelles et dans ses alentours © Full of Good

 

Pressés à froid

Mais en quoi les jus de Full of Good sont-ils tellement meilleurs d'autres ? Et bien tout réside dans la méthode d'extraction des jus. Pas question ici des puissantes centrifugeuses des productions industrielles, dont les lames chauffent et abîment inévitablement les produits (Eventail.be aborde le sujet : ICI). Full of Good propose, au contraire, une extraction par pression à froid, comme pour les bonnes huiles d'olive. Ce procédé, beaucoup plus doux permet de conserver dans le jus toutes les vitamines, les minéraux et enzymes des fruits et légumes.
Pour la conservation et la stérilisation, là aussi un procédé plus doux a eu la faveur des entrepreneurs : la pascalisation. S'il ne garantit pas des durées de conservation au niveau de la pasteurisation utilisée dans l'industrie, il permet tout de même de commercialiser les jus, tout en en préservant les qualités utiles à la santé.
Question santé, Full of Good ne s'arrête pas là : "les recettes ont été composées par des nutritionnistes pour veiller à leur équilibre" précise Matthieu Verhaeghe.

 

 
 Les recettes associent fruits et légumes. Elles ont été élaborées par des diéteticiens pour garantir leur équilibre nutritionnel © Full of Good

 

Aujourd'hui, après une campagne de crowdfunding chez MyMicroInvest (découvrez les enjeux du financement participatif et MyMicroInvest sur Eventail.be : ICI) réussie en novembre 2015, les jus de Full of Good sont déjà présents dans une septantaine de points de vente à Bruxelles et ses environs.

L'objectif étant désormais de s'ouvrir au nord et au sud du pays, de développer la vente en ligne et "continuer à faire connaître la marque, la technologie et les bienfaits de nos produits".

 

Rédigé par

Dans la même catégorie