Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 649
A+ A A-

Wonder Women : Imparfaites et fières de l'être

  • Rédigé par
1 avis
Wonder Women : Imparfaites et fières de l'être © Droits réservés

Dans l'édition d'octobre de L'Eventail, Sybille Wallemacq rencontre Florence Blaimont, créatrice du réseau féminin belge Wonder Women. Elle nous parle de son réseau pour femmes porteuses de projet.

Dans le jargon entrepreneurial, un porteur de projet est celui ou celle qui concrétise une idée au fil de différentes étapes. Pour les Wonder Women, ce sont autant des femmes qui sont cadres, qui travaillent dans une PME, qui ont envie de lancer une boîte ou qui sont bénévoles dans une ASBL. "Ce sont des femmes actives qui ont envie de faire bouger les choses", expliquait Florence. Mais qui est cette Bruxelloise dynamique ?

Eventail.be – Quelle est ton histoire, ton parcours professionnel ?
Florence Blaimont – En fait, j'ai commencé par des grosses entreprises comme Ernst & Young et Baiersdorf, mais c'est vrai que j'ai l'entrepreneuriat dans le sang, que j'aime pouvoir organiser ma journée, prendre des décisions, laisser libre court à ma créativité pour faire des choses originales. Ce qui m'a toujours passionnée, ce sont les relations, les êtres humains. Je trouve qu'en chaque personne il y a quelque chose à révéler. C'est pour cela que le coaching m'a attiré. Je me suis donc formée en coaching, en programmation neurolinguistique (PNL) et en psychanalyse. À l'Ichec, j'avais choisi marketing et mon mémoire portait sur l'undercover marketing, le marketing caché, un peu déguisé. Et cet aspect créatif, un peu réseau m'a toujours attirée. Au sein de Wonder Women, on a aussi le conseil en entreprises et les formations : il s'agit de H.E.R.O., ma société. Parallèlement, j'ai une ASBL nommée Un Ami Pour Tous, car j'aime l'être humain et les enfants aussi...

Au mois de décembre, rendez-vous pour la Wonder Women Academy sous le thème "Femme-entrepreneur, femme-aventurière", avec Florence Blaimont, Clio Goldbrenner, Fanny Bretagnon et une coureuse automobile.

Plus d'infos sur Facebook et sur www.wonderwomen.be
Retrouvez son interview dans le numéro d'ocotbre de L'Eventail en page 123, ou sur tablettes ici 
Rédigé par

Dans la même catégorie