A+ A A-

Wedzem : la liste de mariage du XXIème siècle !

  • Rédigé par Martin Boonen
1 avis
Wedzem : la liste de mariage du XXIème siècle ! © Wedzem

Coutume aussi vieille que l'institution du mariage elle-même, la liste de mariage évolue avec son temps. Devenue digitale depuis plusieurs années déjà, elle franchit un nouveau cap avec Wedzem. Bienvenue dans l'ère du mariage participatif.

Dans le temps, les listes de mariage servaient à constituer un trousseau aux jeunes mariés en guise de cadeau de mariage. On y trouvait l'indispensable service en porcelaine, la ménagère en argent, du linge de table et de maison ... bref tout ce dont un jeune couple à besoin pour s'installer ensemble.

Les fiancés allaient dans les magasins qu'ils aimaient bien y déposer une liste à leurs noms dans laquelle leurs invités allaient puiser pour leur offrir de quoi bien démarrer dans la vie.
À l'heure du numérique, les listes sont devenues digitales avec des sites comme kadolog.com ou zankyou.com. Évidemment, les grandes références du genre s'y sont mises aussi, comme l'Inno et même la vénérable Maison Demeuldre (même si pour l'instution belge, il reste du chemin à parcourir).

 

 
 © Wedzem


Cette digitalisation permet aux fiancés de constituer leur liste depuis chez eux, et à leurs invités de leur faire un cadeau sans se déplacer.
Évidemment, c'est éminemment pratique, mais c'est oublier un peu vite que la société évolue, et la façon de vivre et de s'engager des couples aussi.

La société évolue, le mariage aussi !

En effet, il est désormais de plus en plus courant de voir l'installation d'un couple précéder les fiançailles. C'est une façon pour les couples actuels de tester, sans s'engager trop loin ou trop vite, leur relation, en conditions « réelles ».
Autant dire alors, qu'au moment du mariage, les jeunes époux ont déjà tout ce dont ils ont besoin pour vivre ensemble. Plus besoin de ces couverts, de ces assiettes, verres à vin, grilles-pain ou machines à laver qui figurent d'habitude en bonne place sur les listes de mariage.
C'est là, qu'intervient Wedzem : « C'est un concept qui existe déjà depuis deux ans en France. Un couple, Emmanuelle Sanchez et Alexandre Guinefolleau, en préparant leur mariage, a remarqué que les cadeaux présents habituellement sur les listes ne les intéressaient pas vraiment puisqu'ils habitaient déjà ensemble. En revanche, le budget du mariage, lui, restait conséquent » explique Sandrine Noël, chargée de développer les activités de Wedzem en Belgique.

 

 
 Sandrine Noël, chargée de développer les activités de Wedzem en Belgique © Wedzem

 

Du coup, en lieu et place d'un seau à champagne qui ferait doublon, pourquoi ne pas offrir à la mariée le bouquet dont elle rêve pour le plus beau jour de sa vie ? Ou participer au coût du voyage de noce et offrir aux jeunes époux la lune de miel qu'ils méritent ?

Un mariage participatif !

Pratiquement les fiancés déposent sur le site une liste (comme sur une liste digitale conventionnelle), et y placent, s'ils le désirent, les postes de dépenses du mariage : traiteur, décoration, photographe/vidéaste ... et les invités participent, aux uns et aux autres, à la hauteur de ce qu'ils avaient envie d'offrir.

Evidemment, cette nouvelle tendance a l'inconvénient de dévoiler, au moins en partie, le budget du mariage ... Wedzem préfère y voir l'opportunité de faire participer tout le monde à la fête. Il faut reconnaitre que la formule est conviviale.
Et puis, les cadeaux déjà offerts avant le mariage permettent, par exemple, aux fiancés de payer les acomptes souvent exigés par les prestataires.

 

 
 © Wedzem

 

Et puis, contrairement à ses concurrent (qui font également l'affaire pour les listes de naissance, de baptême ou d'anniversaire), Wedzem se consacre exclusivement au mariage.
En témoigne le blog de la plateforme qui décrypte les dernières tendances du mariage, donne des infos pratiques ...

Des services exclusifs

Mais ce n'est pas tout, Wedzem se dote également de deux services tout à fait exclusifs : un réseau de prestataires reconnus, réputés et surtout recommandés par la plateforme, et un service en ligne de wedding planner : Super Margaux. « Notre réseau de prestataires n'est pas un simple annuaire, il s'agit, par provinces, d'une sélection très rigoureuse de deux ou trois des meilleurs traiteurs, fleuristes, photographes, vidéastes, décorateurs ... d'une région précise » détaille Sandrine Noël. « Super Margaux, elle, est la wedding planner en ligne de Wedzem. Les fiancés la contacte pour toutes les demandes particulières qu'ils ne parviennent pas à réaliser. Elle trouve des solutions adaptées au budget des futurs mariés ».

Ces deux services, déjà actifs en France, seront bientôt disponibles aussi en Belgique, et ce gratuitement.

Bref, avec Wedzem, l'organisation d'un mariage entre dans le XXIème siècle.

 

Wedzem
be.wedzem.com
Rédigé par Martin Boonen

Actualités liées

 

Dans la même catégorie