A+ A A-

Deliveroo réagit avec Qover !

  • Rédigé par Martin Boonen
1 avis
Deliveroo réagit avec Qover ! © Deliveroo

Alors que les livreurs de la désormais bien connue start-up de livraison de repas à la demande ont décidé de manifester ce soir contre l'évolution de leurs conditions de travail, Deliveroo a déjà réagi à l'une de leurs revendications : celle qui concernait l'assurance des livreurs au statut d'indépendant. En partenariat avec Qover, Deliveroo lance la première assurance accident complémentaire dans le secteur de l'économie digitale belge.

Afin de répondre à une demande des livreurs d'avoir plus de flexibilité dans l'organisation de leur travail, Deliveroo a décidé, en octobre dernier, de ne plus travailler plus avec des coursiers embauchés sous contrat de travail par la SMart. La coopérative a immédiatement dénoncé cette décision, lui reprochant notamment de ne plus couvrir les livreurs qui travailleront pour la start-up.

 

 
 © Cicci Olsen

 

Deliveroo n'a jamais été contre l'idée d'assurer ses bikers, mais comment couvrir des indépendants sans risquer leur requalification vers le statut d'employé ? C'est le défi épineux et sensible que proposent les nouvelles économies à la société toute entière.

Pour y répondre, Mathieu de Lophem (General Manager de Deliveroo pour la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg, découvrez son portrait ici) et son équipe ont trouvé le partenaire idéal : Qover, start-up belge "insurtech" spécialisée dans l'assurance issue de l'économie digitale (dont nous vous parlions en détail ici).

"Deliveroo nous a contacté parce qu'ils cherchaient une solution pour leur bikers. L'avantage que nous avons chez Qover, c'est que nous avons accès au marché du Lloyd's of London, ce qui nous a permis de très rapidement sourcer un très bon produit, très innovant et très efficace pour les coursiers" explique Jean-Charles Velge, co-fondateur de Qover.

 

 
Quentin Colmant et Jean-Charles Velge, les co-fondateurs de Qover © Qover

 

Grâce à ce partenariat, Deliveroo devient le premier acteur de l'économie digitale à fournir une assurance accident complètement gratuite aux livreurs actifs sur la plateforme et ce, dès leur connexion pour leur première livraison. Cette nouvelle assurance ­qui couvrira les coursiers en matière de perte temporaire de revenus, frais médicaux et prévoit des dédommagements en cas d'accident­, sera d'application à partir du 1er janvier 2018 pour tous les coursiers Deliveroo et viendra s'ajouter à l'assurance responsabilité civile déjà offerte par la société.

Mathieu de Lophem confirme la volonté de Deliveroo de trouver une solution tenable et innovante pour les deux partis : "Nous sommes ravis d'être en mesure de pouvoir donner plus de détails sur cette nouvelle assurance pour les coursiers que nous avons peaufinée avec Qover au cours des derniers mois. Ceci représente une avancée dans notre engagement à mettre fin au compromis entre flexibilité et sécurité dans ce nouveau monde du travail digital".

 

 
 Mathieu de Lophem, le General Manger de Deliveoo BeNeLux © John Verhoeft

 

Jean-Charles Velge conclut : "ce que nous avons beaucoup aimé dans ce partenariat avec Deliveroo, c'est qu'il conjugue à la perfection les exigences de la nouvelle économie, la sharing economy, et les nouvelles solutions assurantielles. Travailler avec une start-up qui révolutionne la livraison alimentaire, c'est notre raison d'être. Nous apportons des solutions technologiques et des produits qui devraient satisfaire l'économie de demain".

Si cette solution assurantielle ne lève pas absolument tous les doutes que les nouvelles conditions de travail chez Deliveroo (pourtant désormais simplement alignées sur ce qui se fait sur tous les marchés où la start-up londonienne est présente) ont pu soulever chez les livreurs, elle marque clairement la volonté de l'employeur de trouver de nouvelles réponses à des problèmes qui ne se posaient pas avant. Un progrès qui se doit d'être salué.

 

www.deliveroo.be
www.qover.com

 

Rédigé par Martin Boonen

Actualités liées

 

Dans la même catégorie