Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 778
A+ A A-

Les sœurs Brabant : conscious entrepreneurship

  • Rédigé par Sybille Wallemacq
2 avis
Les sœurs Brabant : conscious entrepreneurship © Idyl

Quand deux sœurs prennent du recul dans leur vie professionnelle respective et se lancent dans un projet commun, cela donne Idyl conscious beauty. Un salon qui fait du bien.

Alors que L'Eventail papier de février (toujours disponible sur tablettes ici) évoquait le mariage (retrouvez tous les articles sur le mariage sur Eventail.be ici) sous toutes ses facettes, nous avons voulu apporter une touche de fraicheur et de légèreté en vous parlant des sœurs Brabant. Marie a travaillé 10 ans dans le cinéma et Charlotte est fondatrice des Vintage Market (entre autre !). Idyl, leur belle entreprise qui a bientôt deux ans, offre de chouettes services pour les mariées en mode « produits naturels », consciencieux, respectueux, etc... et tout ça dans un style tip top. Rencontre.

 

 
 © Idyl

 

Eventail.be - Qui se cache derrière Idyl ? C'est quoi l'histoire de votre concept "conscious beauty" ?

Charlotte Brabant Idyl c'est Marie d'abord et puis moi qui ai rejoint l'idée.
Marie Brabant À la base nous étions toutes les deux indépendantes et on a chacune eu un bébé alors qu'on évoluait dans des milieux où ça bouge beaucoup : l'événementiel et le cinéma. On voyagait dans toute l'Europe. On a eu envie de prendre le temps de s'occuper de nos enfants, de créer un truc qui nous permette de gérer les horaires, de s'entraider et de plus de calme. On avait envie d'un tournant dans nos vies et de nouveaux défis...
Charlotte  Et pour le concept, Marie avait flairé le truc de l'aromathérapie cosmétique...

 

 
 © Idyl

 


Marie C'est vrai que le délire bio, c'est de moi. J'ai toujours été intéressée par ça. . J'avais l'idée de joindre l'esthétique bio au bar à coiffure et make up mais pas en mode mur vert avec un buddha plaqué devant... On voulait quelque chose de beau et choc, utiliser la récupération mais des matériaux nobles, etc. Du côté des produits, ils sont belges ou français et ce sont toutes des personnes dont on connaît le projet. On a rencontré les gens. D'ailleurs, on utilise le maximum de produits non transformés. On a réduit nos préparations à l'essentiel...
Charlotte - Par rapport au parcours, on est complémentaires, on a joint nos forces pour arriver au résultat. Marie seule aurait galéré pour la gestion et la com et moi sans le contenu « conscious » je n'aurais rien pu faire.

 

 
 © Idyl

 

 

 

Eventail.be - Quel serait le gros avantage / le gros désavantage de travailler "en famille" ?

Marie – Pour l'instant il n'y en a aucun, on se connaît assez bien...
Charlotte - On parle beaucoup... on communique bien, les choses ont été claires dès le début.

 

 « Le miel qu'on utilise dans nos soins, on l'a acheté à un mec qui aime ses abeilles autant que ses enfants ».

 

Eventail.be - Vous travaillez beaucoup pour les mariages : make up et coiffure de la mariée, de la suite, etc. Quel est votre plus beau souvenir mariage?

Marie – On fait les maquillage et coiffure pour les mariées avec test puis jour J. On va entamer notre deuxième saison ! Soit on se déplace, soit la mariée et sa suite viennent au salon. Cela dépend... D'une manière générale, on conserve la même approche, respectueuse ! On travaille avec des cheveux naturels. Par exemple, on ne transforme pas la personne : les cheveux bouclés resteront bouclés pour être sublimés mais pas métamorphosés. On s'adapte à chaque client... les allergies, etc.
Charlotte – Coté souvenir, cela doit être le mariage de Léonore, avec un brunch organisé ici au salon le matin de son mariage avec tous ses proches : famille et témoins. Ce fut beaucoup de travail mais top. C'était beau, c'était bon, c'était doux. On aime bien faire des events ici et on privatise le lieu avec des formules soin du visage et pose de vernis ou alors « ready to party » avec coiffure et make up... ou à la carte.

 

 
 © Idyl

 

Eventail.be - Des projets particuliers en 2018 ?

Charlotte - Développer les mariages à fond pour toute la saison des mariages ! On a adoré et on est rodées maintenant. Et puis aussi continuer à trouver l'équilibre entre le boulot qui nous intéresse et la famille...

 

Idyl Conscious Beauty
37, rue Tasson Snel
1060 Bruxelles
www.idylbeauty.be

 

Rédigé par Sybille Wallemacq

Actualités liées

 

Dans la même catégorie