Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Hexeko, le nouveau souffle du sport en entreprise !

  • Rédigé par Martin Boonen
1 avis
Hexeko, le nouveau souffle du sport en entreprise ! © Hexeko

Et si votre employeur facilitait votre accès à une activité sportive ? C'est le pari de la toute jeune startup belge Hexeko. La santé et le moral des employés en profitent, et à travers eux, c'est l'entreprise qui se porte mieux. Tout le monde y gagne.

 Le constat d'Hexeko est simple : des employés qui vont bien font une entreprise en forme ! Et pour aller bien, quoi de mieux qu'une bonne séance de sport.

Mais bon, avec les horaires qui s'allongent, la vie de famille qu'il faut préserver, la mobilité de moins en moins aisée, le coût de la vie qui s'alourdit... bien souvent, pratiquer une activité sportive n'est plus une priorité.

 

 
 © Droits réservés


En travaillant pour Wooclap (dont nous vous parlions ici) au Canada, Rodolphe Lechat constate, qu'en Amérique du Nord, beaucoup d'employeurs proposent d'affilier leur personnel à un club de fitness pour les encourager à se maintenir en forme. Les résultats sont sensibles : taux d'absentéisme plus faible, meilleur moral et plus belle ambiance !
« Grand amateur de sport moi-même, j'avais été bluffé par la responsabilité qu'avaient les entreprises canadiennes pour la santé de leurs employés. Je voulais exporter ce modèle en Belgique, mais en allant encore un peu plus loin » raconte Rodolphe.

 

Si les modèles de sport en entreprise se basent jusqu'à présent principalement sur l'accès à des salles de fitness, Hexeko propose à ses clients des entrées pour leurs employés à des clubs de sport. Et tout est possible : yoga, tennis, volley, basket, squash, ping-pong, natation... la liste est longue ! « Le fitness, c'est très bien, mais c'est souvent solitaire, explique Diego Lacroix. Cet ancien directeur commercial chez Décathlon et président-fondateur du Brussels Citizen Rugby Auderghem (un club de rugby citoyen dont nous vous parlions ici) a rejoint Hexeko en décembre dernier. « Les sports collectifs peuvent avoir une grande influence sur la cohésion au sein d'un groupe. Pourquoi pas dans l'entreprise alors ? Renforcer l'esprit d'équipe peut profiter à l'ambiance, au moral, à la performance, à la santé, au bien-être... les bienfaits sont nombreux ! ».

 

 
 © Hexeko

 

C'est également l'occasion de faire naitre des communautés sportives au sein d'une entreprise.
« Dans une PME, on connait plus facilement tout le monde, mais dans une société plus importante, il y a peut être des tas de partenaires de tennis potentiels que l'on ne soupçonne pas. Cela peut même aller jusqu'à lancer une équipe de collègues pour courir les 20km de Bruxelles au profit d'une oeuvre par exemple » évoque Diego.

 

Concrètement, Hexeko se propose d'être l'intermédiaire entre les clubs de sport, les employés et l'employeur. Les employés réservent leur séance sportive depuis le site internet d'Hexeko, et la startup s'occupe du reste. Rodolphe détaille : « on fait tout le sport budget management de nos clients : on gère les factures des clubs de sport où les employés pratiquent une activité et on sort une seule unique facture consolidée pour la société. Nous négocions aussi des tarifs préférentiels pour nos clients auprès des clubs »

 

 
 © Droits réservés

 


C'est l'employeur qui détermine sa façon de travailler : d'accorder soit un nombre d'heure par employé, soit un budget par employé, etc ... En fonction du mode de fonctionnement choisi par son employeur, l'employé voit son compte sur la plateforme Hexeko crédité. Libre à lui d'allouer ses crédits comme il le désir. « si un employé n'a plus de crédit, il peut toujours passer par Hexeko pour réserver un terrain ou une séance de sport. Il paiera lui-même, mais il bénéficiera tout de même du tarif préférentiel de sa société. Cela reste avantageux ».


Avantageux pour l'employé sans aucun doute, mais aussi pour la société qui l'emploie puisque les services d'Hexeko sont considérés comme un avantage social non individualisé (et non pas comme un ATN - Avantage de Toute Nature), synonyme d'intérêt fiscal.

 

 
 L'équipe d'Hexeko, de gauce à droite Diego Lacroix, Lucien Culot et Rodolphe Lechat © Hexeko

 

Jusqu'à présent, Hexeko ne s'intéressait qu'aux clubs de sport à proximité géographique direct de ses clients. Mais la start-up évolue vite et commence à changer son fusil d'épaule. « Chaque employé peut nous renseigner le club de sport qu'il fréquente déjà ou un autre proche de chez lui. Cela a du sens aussi puisque de plus en plus de sociétés donnent la possibilité à leurs employés de faire du télétravail. Cela permet aussi d'en faire profiter les délégués commerciaux qui ne travaillent pas régulièrement depuis les bureaux de leur société » précise Diego.

 

Proche du boulot ou à coté de chez soi, le potentiel d'Hexeko est énorme. À coté de la réservation d'un terrain, Hexeko permet aussi de réserver des séances de yoga, de pilate, en groupe ou avec un personal trainer, ou même un nutritionniste. Le trio (Rodolphe et Diego ont été réjoint par le développeur Lucien Culot) envisage même d'élargir leur service à des séances bien-être dans des spas, avec des massages par exemple.
« On bosse avec des clubs qui proposent ce genre d'offre à leurs membre, pourquoi ne pas les proposer aussi à nos utilisateurs ? Mais notre cheval de bataille restera le sport, en particulier ceux qui offrent un moment d'échange, à deux ou en équipe. Ce sont ces valeurs-là que nous défendons » conclu Rodolphe.

 

Bénéfique à l'ambiance d'une entreprise et à la vie de groupe, intéressant fiscalement, excellent pour la santé physique et morale des employés, le projet d'Hexeko profite à toutes les parties. Décidément, cette jeune start-up porte bien son nom.

 

 

www.hexeko.com

 

 

Rédigé par Martin Boonen

Dans la même catégorie