Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Pour l'infini ... et bien au-delà

  • Rédigé par Sylvie Dejardin
2 avis
Sharing on Facebook
Pour l'infini ... et bien au-delà © DR/Shutterstock.com

Chaque seconde, en France, 1,27 jouet finit dans le fin fond de l'armoire ou est jeté directement à la poubelle. Ce secteur florissant génère énormément de déchets et de gaspillages. Le temps du recyclage, du relooking et de l'upcycling a définitivement sonné. De nouvelles aventures passionnantes attendent des millions de jouets de seconde main pour le plus grand plaisir de nos marmots grâce à l'ASBL Looops qui leur donne un coup de jeune avant de les remettre dans le circuit.

La recette magique a été pensée, étudiée et créée par Magali Ronsmans, fondatrice et coordinatrice de l'ASBL qui a réuni tous les ingrédients nécessaires à une économie circulaire intelligente. Cette initiative citoyenne rassemble le monde des entreprises, les employés et une entreprise de travail adapté.

 

 

Toy's story

Les collectes des joujoux sont organisées par Looops au sein même des sociétés. Les employés déposent leurs jouets dans les bacs prévus à cet effet s'ils répondent à 3 critères : être en très bon état, porter la mention CE pour la sécurité et limiter les peluches dans la mesure du possible. Tout jouet cassé ou en mauvais état ne sera pas accepté. Le travail de recyclage commence déjà par une prise de conscience des employés.

 

© Looops 


Les trésors récoltés sont ensuite nettoyés avec des produits écologiques par l'équipe de l'association l'Ouvroir qui met au travail des personnes handicapées, leur permettant de s'insérer dans la vie active.
Vient ensuite le moment tant attendu de la remise dans le circuit qui se réalise dans un premier temps dans l'entreprise même, lors d'une vente organisée à la Saint-Nicolas ou à la Noël par exemple. Les employés intéressés peuvent acheter les jouets recyclés et l'entreprise s'engage à verser le même montant au profit de l'ASBL.

 

© Looops 


Des team building organisés par Looops permettent également de retomber en enfance le temps de l'expérience, d'éveiller entreprises et employés à la seconde vie des objets qui les ont tant fait rêver il n'y a pas si longtemps.

Il était deux fois....

Les jouets rafraîchis sont aussi regroupés par âge et par thème dans des packs qui seront vendus ou loués à des associations, sociétés,... qui accueillent enfants et parents. Une salle d'attente, une mutuelle, une clinique, même en prison pour que le moment partagé entre le ou la détenu(e) et ses enfants soit privilégié, avec des jouets suscitant l'interaction, permettant de renouer un contact parfois fébrile.

 

© Looops 

 

B2B dans un premier temps, les jouets de seconde main seront disponibles dès la mi-juin à la Recyclerie sociale de Saint Gilles pour tout un chacun.

 

Plus d'infos :
www.recycleriesociale.be
www.looops.be

 

Rédigé par Sylvie Dejardin

Actualités liées

 

Dans la même catégorie