A+ A A-

On a testé pour vous la cuvée RSRV de G.H. Mumm

  • Rédigé par Martin Boonen
2 avis
On a testé pour vous la cuvée RSRV de G.H. Mumm © G.H. Mumm/Pernod Ricard

La Maison de champagne G. H. Mumm (celle qui produit le célébrissime Cordon Rouge, à Reims) relance une de ses très vieilles traditions : les cuvées privées. Expressions d'exception d'un champagne habituellement marqué par le pinot noir, ces cuvées ne sont proposées qu'aux amis proches de la Maison. Avant les fêtes, Eventail.be a eu l'occasion de goûter à la cuvée RSRV Blanc de Blancs, millésime 2012.

Les trois cuvées (Blanc de Blancs, Cuvée 4.5 et Rosé Foujita) RSRV de G. H. Mumm sont, comme leur nom l'indique ("réservé") destinées aux initiés, aux intimes de la célébre Maison (deuxième négociant manipulant de Champagne et le premier de Reims avec une production de 8 millions de bouteilles en 2015) et à leurs amis. 

Le retour d'une tradition ancienne et privée... 

Cette production très privée est en fait une très ancienne tradition chez G. H. Mumm : au 19ème siècle déjà, les mythiques Mumm de Cramant, tout comme le légendaire Mumm Blanc de Blancs par la suite, ont toujours été réservés aux amis de la Maison. Ce sont des vins que l'on trouvait sur les tables du Palais de l'Elysée, ou au Festival de Cannes. Ce champagne ne connait que l'exception. 

 

 
 Thierry Neuville, pilote de course et ambassadeur des cuvées RSRV, et le chef du restaurant Rouge Tomate Alex Joseph © G.H. Mumm/Pernod Ricard

 

En Belgique, c'est le pilote Thierry Neuville (triple vice-champion du monde des rallyes) qui a le bonheur d'être l'ambassadeur de ces trois cuvées exceptionnelles. C'est uniquement auprès de lui, ou de ses amis, que l'on peut se procurer quelqu'uns des ces beaux flacons. Uniquement ? Presque. Les amateurs de champagne ne faisant pas partie de ce club très sélectif ne sont pas (tout à fait) laissés pour compte : il sera possible de se procurer la cuvée dans le restaurant Rouge Tomate grâce au chef Alex Joseph, ami de la Maison Mumm, qui le propose à ses clients pour accompagner ses repas gastronomiques. Ouf, on respire. 

... dans une bouteille moderne

Si la tradition des ces cuvées privées est ancienne, leur habillage se veut résolument moderne : une bouteille au col long et un corps rond. Une ligne sobre, inspirée de flacons anciens, que la Maison de champagne s'est empressée de bousculer avec la complicité du designer Thomas Erber. « J'apprécie toujours de travailler avec une Maison qui a un héritage fort, cela donne toujours plus de sens et de profondeur aux créations » déclare-t-il.

 

 
 © G.H. Mumm/Pernod Ricard

 

Le clin d'oeil au riche passé de la marque ne s'arrête pas à la forme de la bouteille, l'habillage du flacon revisite l'une des plus jolies légendes du champagne : au 19ème siècle, la cuvée Mumm de Cramant était remise en mains propres, accompagnée d'une carte de visite. Si l'heureux destinataire était absent, le coin supérieur droit de cette étiquette était alors rabattu, signe que l'on était venu en personne présenter ses respects.

C'est à cette coutume que le coin biseauté de l'étiquette principale fait évidemment allusion. Chez Mumm, on sait comment cultiver et prendre soin de son histoire.

 

 
 © G.H. Mumm/Pernod Ricard

 

Pour la gamme RSRV, la Maison a imaginé une caisse de six bouteilles dont l'épure visuelle et le raffinement sont des préludes à la dégustation. Les flacons sont rangés debout dans cette caisse de bois poli ornée d'une sangle de cuir, qui sera détournée par les uns en véritable objet de décoration et par les autres en un coffret nomade.

Le résultat est réellement enthousiasmant (même s'il n'est pas "à couper le souffle" comme peut l'être la bouteille de Grand Cordon, dessinée par Ross Lovegrove) et Dieu sait s'il est diffcile d'innover dans un domaine si traditionnel et une AOP (appelation d'origine controlée) si stricte (voir à ce sujet l'interview d'Alexandra de Nonancourt, à la tête du champagne Laurent-Perrier ici) comme le champagne.

RSRV Blanc de Blancs 2012, fraîcheur et élégance

Un champagne Blanc de Blancs n'utilise que des cépages de raisins blancs. En l'occurence, seulement du Chardonnay (issus de la fameuse côte des Blancs, du côté du village de Cramant, aux coteaux classés à 100% sur l'échelle des Crus). Un choix pas forcément naturel pour une Maison comme G. H. Mumm dont la cuvée emblématique (le fameux Cordon Rouge) est réputée pour faire la part belle au Pinot Noir.  

 

 
 © G.H. Mumm/Pernod Ricard

 

Pas de quoi dérouter Didier Mariotti, l'historique chef de cave de Mumm : « RSRV Blanc de Blancs 2012 est un vin sobre, direct, pur. Et c'est justement cette simplicité qui le rend si recherché. C'est un champagne incisif, aux senteurs de fleurs blanches, de fruits frais et d'agrumes qui, en bouche, développent une douce effervescence. »

Ça, c'est pour la théorie. En pratique, le résultat est spectaculaire. On repproche de temps en temps aux effervescents Blanc de Blancs de manquer de structure (apportée par les Pinot Noir et Meunier) : rien de tout cela ici. Admirablement équilibré, marqué par une superbe minéralité, les notes florales et de pêche se développent nettemment. 

 

 
 © G.H. Mumm/Pernod Ricard

 

La bonne nouvelle c'est que, malgré sa remarquable complexité, il reste très accessible. Pas besoin d'être un sommelier averti ou un oenologue expérimenté pour apprécier ce grand champagne.

Du coup, désormais, si nous venions à croiser Thierry Neuville, heureux ambassadeur de ces cuvées RSVR, nous n'oublierons pas de lui demander de nous mettre une de ces fabuleuses caisses de côté. Et la prochaine que nous nous attablerons chez Rouge Tomate, nous saurons quel champagne accompagnera notre menu.

 

Rédigé par Martin Boonen

Actualités liées