Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

La biodynamie : entre ciel et terre

  • Rédigé par Sylvie Dejardin
1 avis
La biodynamie : entre ciel et terre © DR

Voilà un vin bien « mystique » qui célèbre la vie sous toutes ses formes, à mille lieues des dérives de la viticulture conventionnelle. Ici, on parle de fermentation des sols où des millions de lombrics se tortillent sans sourciller...exit le cocktail chimique « engrais & pesticides ». Vignerons et amateurs de vins pourront profiter des fruits de la vigne sans s'intoxiquer.

La biodynamie est la tendance actuelle pensée par Rudolph Steiner, qui mit en évidence au début du siècle passé un mode de culture vivant, plus strict encore que le biologique. On frise avec l'ésotérisme tout en restant dans une science mesurable. Les planètes, les étoiles, tous les astres en général, influencent cette pratique. La récolte des raisins ne se programme qu'en fonction du calendrier lunaire, pour une qualité gustative surprenante.

Plus fertile, plus prolifique, elle offre un éventail de possibilités sans engrais de synthèse, grâce à des techniques pour le moins étranges mais très efficaces. Du mystère des cornes de bouses enfuies dans le sol à l'utilisation de l'eau dynamisée, tout n'est qu'interactions dans un jardin biodynamique.

 

 
Corne de bouse © DR 

 

Pour enrichir la terre, on promeut ici la vie, la symbiose microbienne, pour augmenter l'activité biologique des sols nécessaire à la croissance des végétaux. D'après son concepteur, une agriculture saine doit auto-produire tout ce dont elle a besoin. Nul besoin de chimie, elle se suffit à elle-même grâce à tous les éléments qui l'entourent. Un sol vivant puise ses forces du cosmos, des saisons et des soins apportés aux plantes sans pour autant jamais s'épuiser, bien au contraire.

Lois de la nature et certifications

La certification « vins biodynamiques » doit obéir à un cahier des charges très précis. Avant d'obtenir ce fameux sésame, il doit être au préalable certifié AB (Agriculture Biologique). Le nombre d'intrants nécessaires est fabuleusement réduit pour la vinification, toute technologie trompeuse est écartée.

 

 
 © DR

 

Tentez l'expérience Septem Triones

La maison belge Galler est connue pour ses chocolats. Elle le sera également pour son vin. Père et fille se sont lancés dans l'aventure viticole en 2010, en allant au-delà du bio, sans être à 100% dans l'exigence de la biodynamie. « Septem Triones » signifie les 7 étoiles de la Grande Ourse. Ce vignoble wallon est donc aligné aux constellations.

 

 
Justine et Jean Galler, du chocolat au vin en biodynamie Septem Triones © Septem Triones 

 

Leur moto : la biodiversité, le respect de la nature et de ses cycles, l'harmonie de la cohabitation des espèces vivantes. Un vin imprégné d'une philosophie, d'un long travail de recherches et d'immenses satisfactions.

 

 

Rédigé par Sylvie Dejardin

Actualités liées