Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Une nouvelle brasserie pour le Brussels Beer Project !

  • Rédigé par Rédaction
1 avis
Une nouvelle brasserie pour le Brussels Beer Project ! © BBP

Le Brussels Beer Project (BBP) est né il y a tout juste 5 ans et se prépare déjà à construire sa deuxième brasserie à Anderlecht après celle du centre-ville à Dansaert. Le nouvel opus aura une capacité de production jusque 10 millions de bouteilles, et sera situé sur le bassin de biestebroeck dans le quartier 'Port sud'.

Une brasserie du XXIe siècle : exemplaire, créative et ouverte

Le BBP a lancé hier un concours d'architecte, avec le soutien du Bouwmeester, pour installer sa brasserie du XXIe siècle, avec une capacité de 35.000 hectolitres soit l'équivalent de 10 millions de bouteilles par an. Dans ce concours lancé, le BBP invite les architectes à « construire une brasserie audacieuse, se projetant vers demain. Une brasserie au style affirmé et contemporain ». L'ensemble de sa production, y compris les bières permanentes brassées jusqu'ici chez son partenaire brasseur, sera ramené à Bruxelles alors que la microbrasserie de Dansaert (qui se focalise sur les bières éphémères) sera conservée pour être d'autant plus tournée vers l'expérimentation.

 

 
© BBP 

 

Dans la lignée de la Babylone (dont  Eventail.be  vous parlait ici), bière brassée à partir de pains invendus, la brasserie sera conçue pour être exemplaire dans la récupération des eaux et la gestion de l'énergie. Elle devra également être particulièrement flexible car plus de 30 bières différentes y seront brassées chaque année, en petites comme en grandes séries. Si le focus sera la production de bières, la brasserie sera aussi ouverte à la communauté du BBP notamment à travers des visites, des évènements et un beer garden de 900m2 situé le long du canal et de la piste cyclable. Il y a donc fort à parier que de nombreuses personnes viendront passer leur après-midi ensoleillée à déguster une bière à côté des cuves.

La communauté sera impliquée à chaque étape de ce projet ambitieux

Le BBP continue son aventure à un rythme soutenu, étape après étape. Lancé en juin 2013 avec l'élection de la Delta IPA par les bruxellois, le BBP a mis deux ans pour installer sa brasserie rue Dansaert. Depuis lors, deux taprooms Brussels Beer Project ont été ouverts. Le premier à Tokyo en mai 2017 et le deuxième à Paris en mars 2018. Il faudra attendre fin 2020 pour que les premiers brassins soient réalisés dans cette brasserie 2.0.

 

 
La brasserie actuelle, rue Dansaert, se concentre sur les bières éphèmeres © BBP 

 

 

Fidèle à son principe de co-création,  le BBP compte partager les avancées du concours avec sa communauté. Elle sera consultée pour le choix du projet architectural définitif en octobre 2018. Les différentes étapes de ce projet seront partagées en temps réel : obtention des permis, début de la construction du bâtiment, arrivée du matériel brassicole, premiers brassins. Le BBP fera à nouveau appel à sa large communauté pour réaliser un financement participatif d'une plus grande ampleur encore pour ce projet.

 

 
Toute l'équipe du BBP à Bruxelles © BBP 

 

Fini les bières à façon donc ! Ceux qui repprochaient encore il n'y pas si longtemps au BBP de ne pas être des brasseurs (puisqu'une partie de la produtction était sous-traitée) vont devoir revoir leur jugement !

Rédigé par Rédaction

Actualités liées

 

Dans la même catégorie