Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Salon du chocolat : rencontre avec Frédéric Blondeel

  • Rédigé par Olivia Roks
1 avis
Salon du chocolat : rencontre avec Frédéric Blondeel © Salon du Chocolat

Pour la sixième année consécutive, Bruxelles accueillera le Salon du Chocolat du 22 au 24 février pour une nouvelle célébration du chocolat belge sous toutes ses formes et dans tous ses états. Pour l'occasion, rencontre avec Frédéric Blondeel, élu meilleur chocolatier de l'année 2018.

 Cette semaine, rendez-vous à Tour & Taxis pour une parenthèse gourmande et festive qui réunit chocolatiers, chefs pâtissiers, confiseurs, designers et experts du cacao. Le Salon du Chocolat se déclinera cette année sur le thème du goût et de la naturalité : tous les goûts sont dans la nature !

 

 

« Goût » parce que c'est un critère fondamental dans le choix d'une tablette ou d'une praline. Le chocolat se décline en de nombreuses variétés : noir, lait, blanc, blond et désormais rose. La diversité des goûts est infinie : d'une variété de cacao à l'autre, d'un terroir à l'autre et suivant l'art et la manière de travailler la pâte.

 

© Salon du Chocolat 

 

« Nature » parce que « la fève de cacao est, selon Alexander Van Humboldt, un phénomène que la nature n'a jamais répété, on n'a jamais trouvé autant de qualités réunies dans un aussi petit fruit ». De nos jours, tout ce qui est naturel, authentique, durable est devenu une des principales préoccupations des consommateurs.

 

© Salon du Chocolat 

 

Entre pédagogie, traditions et « Bean-to-Bar », les origines du chocolat et ses vertus, sont dévoilées avec une présence renforcée des pays producteurs (le Cameroun, le Pérou, Madagascar, la République Dominicaine, etc.) qui souhaitent emporter le public dans leurs univers d'exception, au plus près des terres où se cultive le fruit du cacaoyer. La tendance « healthy » est également illustrée par les innovations des chocolatiers et les animations proposées. Tous les jours, ateliers, conférences et autres agrémentent votre visite sans oublier le très attendu défilé de robes en chocolat (tous les jours à 17h).

Rencontre avec Frédéric Blondeel, meilleur chocolatier de l'année 2018

Le guide Gault&Millau a élu pour Bruxelles Frédéric Blondeel comme meilleur chocolatier de l'année 2018. Un titre bien mérité. Présent sur le salon, vous pourrez découvrir ses gourmandises et voir sa robe en chocolat réalisée avec le styliste péruvien Ricardo Davila défiler !

 

© DR 

 

Eventail.be – D'où vient cet amour pour le chocolat ?
Frédéric Blondeel – À la maison, nous avons grandi avec du chocolat sur la table mais aussi avec une cuisine savoureuse. Nous mangions de très bonnes choses. Quand maman a décidé de me mettre à l'école hôtelière, j'étais le garçon le plus heureux. Et puis un jour, j'ai pris la voie du chocolat en 1994.

- Quelle est la signification, pour vous, de ce prix que vous venez de remporter ?
- Tout d'abord, je le dédie à mes enfants. Je n'ai pas toujours été présent pour eux à la maison... Ensuite, pour mon personnel, cela fait énormément de bien. Il s'agit d'une reconnaissance de leur superbe travail qui n'est pas simple tous les jours. Enfin, pour moi, cela me donne un peu de quiétude, qui est un sérieux luxe aujourd'hui ! (rires)

 

© DR 

 

- Comment décririez-vous votre chocolat ?
- Tout le monde ne me connait pas, je ne suis pas là pour étaler mes chocolats à tous les coins de rue, loin de là. Aujourd'hui je suis très heureux que 80% de ma production desserve Bruxelles tout particulièrement. Mes clients me disent que mes chocolats sont réels... Il y a une âme... Une de mes grandes forces demeure la recherche des matières premières. J'ai une excellente connaissance du produit, des ingrédients, suite à mes nombreux voyages. Je sais à quelles portes frapper.

 

 

La robe créée par Frédéric Blondeel et Ricardo Davil. Rendez-vous au Salon du Chocolat pour la découvrir de visu ! © DR 

 

 

- Un produit must ?
- J'aime beaucoup de chocolats mais deux me sont particulièrement cher. Un chocolat que j'ai créé à la naissance de ma fille aînée Eloïse, il est à base de cardamone verte et cassis. L'autre est un chocolat praliné à base de noisettes, cacao et café. Ce chocolat me représente beaucoup... Quant à mes clients, ils adorent les « Gladiateur » des barrettes de chocolat noir ou au lait composées de noisettes du Piémont et d'amandes de Sicile. Un produit simple, naturel, qui régale petits et grands.

 

Salon du chocolat
Tour & Taxis
Sheds 3 et 4
Avenue du Port 86c
1000 Bruxelles
Du vendredi 22 février au dimanche 24 février 2019
www.brussels.salon-du-chocolat.com

 

Rédigé par Olivia Roks

Actualités liées