Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Deux expositions, distantes de 300 mètres, revisitent la période charnière et chahutée de l'entredeux-guerres sous deux angles différents.

Rassemblant une quarantaine d'œuvres majoritairement issues de la collection londonienne a/political, "Nous ou le chaos" met en lumière le travail d'artistes traitant des problématiques socio-politiques mondiales.

En 20 ans, Berlin est devenue synonyme de capitale culturelle et le berceau d'un bouillonnement artistique sans précédent.

En 1962, son court métrage La Jetée posait dans le paysage cinématographique un objet rare, à mi-chemin entre film documentaire et récit de science-fiction à faire frémir.

Au Palais des Expositions de Namur, se tient le 42e Salon Antica Namur. Pour la circonstance, la direction de cette rencontre de l'Art Fair a choisi un slogan volontariste : "Toujours plus haut !" Plus haut et plus grand, puisqu'aux espaces connus s'ajoute rien moins qu'un hall supplémentaire.

Audacieuse, féministe et décomplexée, l'œuvre de Niki de Saint Phalle fait l'objet d'une première grande rétrospective en Belgique, présentant un demi-siècle de création débridée. L'événement marque également le coup d'envoi de la première biennale "Mons, Capitale culturelle", qui annonce neuf mois de festivités culturelles tous azimuts.

Le grand manitou des univers éminemment personnels, "upcyclés" et souvent décalés s'est emparé d'une ancienne papeterie à Zaventem pour s'y installer et en faire un pôle créatif pour artisans et créateurs de haut niveau.

"Cette petite île étonnera l'Europe", écrivit Jean-Jacques Rousseau, sans se douter qu'elle engendrerait un jour le "successeur de Charlemagne". Bien plus tard, à Sainte-Hélène, en dictant son Mémorial, l'empereur déchu et exilé dira : "Quels souvenirs la Corse m'a laissés ! Je jouis encore de ses sites, de ses montagnes : je la foule, je la reconnais à l'odeur qu'elle exhale."

Alors qu'à Bruxelles, les théâtres ferment leurs portes l'été, plusieurs salles parisiennes restent ouvertes. Le Théâtre de la Renaissance présente Le Cercle des illusionnistes d'Alexis Michalik*, dont les héros sont le magicien Robert-Houdin et le cinéaste Georges Méliès que font revivre un jeune couple des années 1980.

La galerie Design et Nature Bruxelles, petite sœur de la grande galerie éponyme de Paris dédiée à l'art de la nouvelle taxidermie décorative, a récemment ouvert ses portes dans le quartier très tendance de la place Brugmann.

Page 1 sur 2