A+ A A-

Oscar & The Wolf ne fait pas que remplir les plus grandes salles de Belgique, il compose également des albums à situer entre le r&b, la pop et les musiques électroniques. Des albums faits pour traverser les frontières, donc, mais aussi les époques. Pas pour rien si ce Bruxellois d'adoption a baptisé son deuxième effort Infinity.

À l'occasion de la sortie de leur deuxième album, l'envoûtant Waves, portrait de Pale Grey, quatre liégeois amoureux de la folk, épris de pop et représentatifs de cette génération de musiciens que l'on tient à défendre dans cette rubrique dédiée à la nouvelle scène locale.

Auteur d'un premier album impeccable (Alien Love), FùGù Mango confirme toutes les attentes placées dans ce trio bruxellois depuis 2014 et s'impose enfin comme l'une des formations les plus libres d'une nouvelle génération belge. Celle-là même que l'on tient à défendre dans cette rubrique dédiée à la nouvelle scène locale.

Alors que les médias français commencent à en parler et qu'il s'apprête à partir sur la route des festivals cet été, portrait de l'incroyable Témé Tan, multi-instrumentiste imprévisible et symbole de l'éclectisme propre à la nouvelle génération de musiciens belges. Celle-là même que l'on tient à défendre dans cette rubrique dédiée à la nouvelle scène locale.

Une fois encore, « Les Nuits » devancent la saison des festivals avec brio. Ça se passe du 11 au 24 mai au Botanique de Bruxelles, et ça s'annonce encore plus riche que les dernières années. Présentation.

Sorti il y a quelques semaines, Masque de Chair est un disque à la fois engagé et spirituel, sombre et fragile. Une réussite totale qui impose Scylla comme une des figures fortes du paysage musical belge, et donc comme un artiste que l'on tient à défendre dans cette rubrique dédiée à la scène locale.

Alors que sort leur deuxième album, l'efficace et tubesque Too Sorry For Any Sorrow, portrait des néo-bruxellois de Mountain Bike, véritables figures tutélaires de cette génération que l'on tient à défendre dans cette rubrique dédiée à la nouvelle scène locale.

Portrait, le premier EP de ces tournaisiens est sorti en octobre dernier et n'a pas tardé à faire sensation, au sein de la presse spécialisée, du public et des institutions. Mais également chez L'Eventail, au point que Wuman se soit hissé illico parmi les entités que l'on tient à défendre dans cette rubrique dédiée à la nouvelle scène locale.

Alors que son troisième album (Fantasy Walk) est paru en octobre dernier, focus sur Piano Club, l'un des groupes belges les plus groovy de ces dernières années. L'une de ces entités, surtout, que l'on tient à défendre dans cette rubrique dédiée à la nouvelle scène locale.