A+ A A-

Rue Blanche, mère et filles

  • Rédigé par Corinne Le Brun
2 avis
Rue Blanche, mère et filles © Loic van der Heyden

Marie-Chantal Regout confie à ses deux filles la griffe belge qu'elle a créée il y a près de trente ans. Astrid et Aude, au profil complémentaire, entendent redynamiser la marque. Première grande décision: l'ouverture d'une nouvelle boutique dans le quartier Louise, là où avait été inauguré le premier concept store. C'est sûr, le futur se tisse en famille.

Eventail.be - Quels sont les avantages et les inconvénients de travailler en famille?

Astrid - On fait mieux les choses en famille. Rue Blanche fait partie de notre ADN, on connaît bien la marque depuis toutes petites.
Marie-Chantal - Il fallait bouger. Pour ma part, je me situe plus dans la création. La direction d'une boîte est essentielle. Mes deux filles correspondent aux profils recherchés. Aujourd'hui, elles dirigent Rue Blanche et il faut bosser pour que la marque continue!
Aude - Il n'y a pas de barrière. Maman nous a appris à observer et apprécier les plus petites choses, du tissu à la fabrication.
Astrid - Quand on travaille en famille, on a le meilleur du meilleur et le pire du pire. On en est conscientes et on a tellement d'amour pour cette boîte.
Marie-Chantal - Quand cela coince, alors il faut être prudent. Aude et Astrid sont du signe astrologique Cancer. Comme je suis Balance, je pourrais rétablir l'équilibre... De toute façon, la confiance est absolue.
Aude - S'il y a des décisions purement business à prendre, il faut pouvoir se détacher de ses émotions; il faut surtout communiquer.

- C'est important pour vous, la famille?

Aude - Tous les lundis soirs, on se retrouve à la maison, chez les parents. A une seule condition: ne pas parler business.
MC - Les retrouvailles familiales ne sont jamais une obligation. Aujourd'hui, il est bon d'être ancré. La famille est une valeur positive. Comme l'amitié.

- Quelles sont les valeurs transmises par vos parents?

Aude - La famille et l'amitié.
Astrid-  Un fluide parcourt notre famille. Les générations sont toujours réunies. Quand mes parents recevaient, nous venions toujours dire bonjour aux amis de nos parents, sans crainte aucune. Nous avons grandi dans le mélange des adultes et des enfants. L'humour est aussi très présent chez nous.
MC - Mes parents m'ont inculqué l'esprit de famille, dans la liberté la plus totale. On se réunissait avec joie, les six enfants et les parents. Rien n'était lourd. Mon mari a toujours adhéré à cette famille soudée. J'espère que mes filles vont poursuivre cette belle histoire.

- Quel est votre plus beau souvenir d'enfance?

Astrid - Nous passions nos vacances dans la maison familiale à Ramatuelle avec les cousins...
Aude - On adore la mer, en Méditerranée. Nous allions souvent à Altea en Espagne, toujours en famille et avec des amis.

- Comment avez-vous célébré la fête de votre mère?

Astrid - Je lui ai envoyé un petit sms, sinon maman est vexée (rires).
MC - Un message me fait toujours plaisir. Toutefois, je n'ai jamais célébré la fête des mères, devenue en plus trop commerciale. Par contre, les anniversaires sont très importants.
Aude - Une petite marguerite cueillie dans notre jardin est très jolie à offrir!

 

Découvrez la nouvelles boutique Rue Blanche et d'autres bonnes adresses de L'Eventail en cliquant ICI

 

 

 


Rédigé par Corinne Le Brun

Actualités liées

 

Dans la même catégorie