Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Mieux consommer la mode : neuf mais éthique !

  • Rédigé par Sybille Wallemacq
1 avis
Mieux consommer la mode : neuf mais éthique ! © The Wild Lab

Alors qu'il est difficile d'ignorer le désastre social, environnemental et économique de la fast fashion, Eventail.be vous invite à découvrir comment mieux consommer la mode. Troisième opus : acheter neuf mais éthique.

Certaines pièces du vestiaire sont presque inévitablement neuves... Outre les sous-vêtements de seconde main qui restent vraiment difficiles à concevoir (gloups), certaines personnes ont beaucoup de mal avec le fait de récupérer les vêtements d'autres usagers. Et puis, certains basiques, bien pensés, bien coupés et d'excellente qualité peuvent prendre place dans une penderie tout ce qu'il y a de plus « conscious ».

 

 
© The Wild Lab 

 

Matieres premieres et labels

Alors du neuf oui, pourquoi pas mais éthique et bio. Et en fait, cela veut dire quoi ? Avec ces critères, on place le focus sur les matières premières et le processus de fabrication.
Pour acheter bio, il faut privilégier les fibres naturelles : coton, lin, laines, soie ou fibres cellulosiques (des fibres semi synthétiques issues de matières premières naturelles transformées par un processus chimique : bambou, chanvre, ananas, etc ) dont la culture est labélisée bio ! Un des grands labels dans le domaine est le GOTS (Global Organic Textiles Standard).

 

© The Wild Lab 

 

Ce serait dommage de se gâcher le plaisir en laissant des teintures toxiques nous pourrir la santé et celle de la terre... pour éviter cela, un autre label garantit la non utilisation de produits toxiques : le label Oeko-Tex. 100. Ils sont nombreux les labels pour le secteur textile. Impossible de s'attarder sur le sujet sans vous perdre au prochain paragraphe...

En marge des matières d'origine naturelle, il y a les fibres synthétiques : polaire, acrylique, nylon, polyester... qui sont toutes fabriquées à partir de plastique. Et quand le textile comme le Thermore est fait à partir de bouteilles de plastiques péchées dans les océans et recyclées, cela devient intéressant. Néanmoins, il ne faut pas oublier que le plastique reste un grand polluant. Il met des dizaines d'années à se biodégrader et les microparticules qui partent dans les machines se retrouvent dans les océans. Réduire le plastique est un véritable enjeu mais ce n'est pas l'objet du présent article...

The Wild Lab

Ouvert il y a quelques semaines à peine en plein cœur de la commune de Saint Gilles, The Wild Lab est un lieu qui propose de un espace food healthy et corner green fashion. Né d'une rencontre entre deux entrepreneuses bruxelloises, Stéphanie Vandeven et Katherine Wanet (fondatrice de l'eshop Everybody Agrees), l'espace se veut cosy, bon pour le moral et humain. Et il l'est...

 

© The Wild Lab 

 

 

Eventail.be a rencontré Katherine qui nous parle de sa sélection mode, en toute transparence.

Eventail.be  – Toutes les marques d'Everybody Agrees sont « clean », éthiques et bio ? Comment les sélectionnez-vous ?
Everybody Agrees - Dans un premier temps, j'ai trouvé toutes les marques sur Instagram. Maintenant, de nouvelles marques me contactent directement. Elles ont toutes un label soit eco, soit fair trade, soit vegan. Pour la plupart, elles produisent en Europe, avec une totale transparence quant aux matériaux utilisés, aux systèmes de production, usines, etc... Et les quelques marquent qui ne produisent pas en Europe sont fair trade.

 

© The Wild Lab 

 

- Vous travaillez avec une sélection au maximum vegan. Pourquoi ?
- Effectivement, 80% de ma collection est vegan mais c'est arrivé dans un premier temps un peu par hasard. Par la suite, j'ai constaté une certaine demande, il est donc très rare de trouver de la laine, de la soie chez moi. Cependant au niveaux des accessoires, j'ai certains sacs en cuir (avec un tannage végétal, nldr) mais j'offre une alternative : des sacs et pochettes en fibre de feuilles d'ananas.

 

 
© The Wild Lab 

 

- Quels sont les prochains rendez-vous au Wild Lab ?
- Nous voulons faire du Wild Lab un lieu de partage et d'expériences. Nous avons comme objectif d'organiser des workshops, conférences, des brunchs thématiques,... Nous avons déjà organisé notre premier vide dressing qui a eu un petit succès. Ça se passera plusieurs fois par an.

Toute l'actualité du Wild Lab et d'Everybody Agrees est publiée sur les réseaux sociaux : @thewildlabconceptstore @everybodyagrees

 

The Wild Lab
44, rue Antoine Bréart
1060 Saint Gilles
www.thewildlab.be

 

Rédigé par Sybille Wallemacq

Actualités liées

 

Dans la même catégorie