A+ A A-

Arma Cutis #Fashion in Belgium

  • Rédigé par Olivia Roks
2 avis
Arma Cutis #Fashion in Belgium © Pauline Hisbacq

Derrière la marque belge de prêt-à-porter haut de gamme « Arma Cutis » (ndlr : armure de peau) se dissimule Alexandra Sebbag, « Française de naissance mais Belge de mode », souligne-t-elle précisément. Partons à la découverte du travail consciencieux d’une jeune et talentueuse styliste.

Grâce à sa sensibilité, Alexandra, à la fois graphiste et styliste de formation, joue sur le tableau de l’austérité pour chercher l’élégance. Froid, carré et architecturé, nous entrons dans un univers stylistique riche et graphique aux matières souvent luxueuses et naturelles (soie, coton). Rencontre avec la styliste.

L’Eventail - Arma Cutis en trois mots ?

Alexandra Sebbag - Sombre, graphique et protecteur.

 

La créatrice Alexandra Sebbag, "fFrançaise de nationalité mais Belge de mode" © Pauline Hisbacq

 

- Quelle femme souhaitez-vous habiller ?

- Arma Cutis s’adresse à une femme maîtresse de sa féminité. La femme Arma Cutis n’a pas d’âge en particulier, elle aime savoir ce qu’elle porte et soutient la jeune création. Mais attention, je ne vise pas que la femme, les foulards par exemple sont unisexes. L’homme n’est donc pas oublié…

 

- Comment définiriez-vous la collection SS15 ?

- Cette citation en est la base: «Had ! La manifestation de Nuit. Le dévoilement de l’assemblée du ciel. Chaque homme et chaque femme est une étoile » de Aleister Crowley en introduction de l'ouvrage Le livre de la Loi (Traduction Oto © Equinoxe Vol.1.n°1 1997). Arma Cutis continue son cycle en présentant le vêtement comme reflet de la divinité. Dans un monde dépersonnalisé, peuplés d’avatars virtuels et d’augures web 2.0, il est urgent de reconnecter notre quotidien avec sa part de divinité. Ici, le vêtement est plus qu’un simple symbole du paraitre. Cette troisième collection sacralise la femme. En hommage aux cultures primitives, la collection SS15 insuffle une dimension magique à la matière inanimée bien que travaillée et cousue pour qu’elle devienne une parure mystique, une lumière qui nous guide dans notre décor de béton et d’acier.

 

Des secondes peaux magiques et mythiques issues des collections printemps été 2015 © Pauline Hisbacq

 

- Les imprimés, au centre de vos collections ?

- Créer des imprimés textiles est vraiment ma passion. Je peux conjuguer mon métier de graphiste sur un support en mouvement : le tissu. Le processus se compose de plusieurs étapes : documentation, recherche, archivage... J’allie différents thèmes qui font un ensemble. Je commence toujours par la création de foulards sur un format carré et je définis ainsi les imprimés des collections. Dans un futur très proche, les foulards vont prendre une place très importante chez Arma Cutis. Je souhaite développer plus d’imprimés par collection ainsi qu’une ligne de différents formats et tissus de foulards. Le foulard? C’est l’accessoire indémodable, luxueux, définissant un look, un style, une dégaine.           

 

Vous pourrez retrouver les créations Arma Cutis dès la fin janvier sur le e-shop The Hobo Society, dans la boutique Superstrat située 154 rue Blaes à Bruxelles et bien sûr sur l’e-shop du site Arma Cutis!  

Rédigé par Olivia Roks

Dans la même catégorie