Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Labiomista : poumon créatif en plein Genk

  • Rédigé par Florence Thibaut
1 avis
Sharing on Facebook
Labiomista : poumon créatif en plein Genk © Labiomista

Laboratoire de création culturelle, sociale et scientifique, Labiomista a ouvert ses portes à Genk ce premier weekend de juillet. Conçu par l'artiste plasticien Koen Vanmechelen sur le site des anciennes mines Zwartberg le long de l'avenue Marcel Habets, ce lieu atypique et évolutif se consacre à l'hybridation sous toutes ses formes.

Après la reconversion du site de charbonnage C-Mine en plateforme créative au tournant de 2010, la cité limbourgeoise poursuit sa mue avec l'ouverture de Labiomista ce samedi 06 juillet. Sur 24 hectares, dont la moitié est occupée par la nature à l'état pur, ce parc naturel qui ne ressemble à aucun autre prend possession d'un vaste espace autrefois utilisé par un zoo créé en 1966 et abandonné en 1997. « Il y a plus à découvrir dans la région que les grands maîtres flamands. Labiomista combine nature, culture, art et sciences, se réjouit Ben Weyst, le ministre flamand du tourisme. C'est un site qui fait réfléchir, qu'il s'agisse de droits humains ou de bien-être animal ».

 

 
© Labiomista 

 

Pour Koen Vanmechelen, limbourgeois de souche et tête pensante du projet au côté de la ville de Genk, ce nouvel espace de création se conçoit comme une œuvre d'art géante à laquelle visiteurs et animaux participent pleinement. « C'est à la fois un ode à la diversité biologique et humaine de la Terre et une création collective évolutive. Le site et son énergie préfigurent un nouveau modèle de société », cadre l'artiste, reconnu pour son projet de croisement de races de poules « the cosmopolite chicken » au carrefour de l'art et de la science. Environ 200 de ses œuvres sont exposées à travers le site. Elles sont pour la plupart proposées à la vente.

 

© Labiomista

 

La ville, l'homme et la société

Mix singulier entre un parc animalier et un projet de recherche, le site lui-même mélange bâtiments anciens et nouvelles constructions, animaux empaillés transformés et espèces vivantes installées dans le vaste parc (lamas, chameaux, poules ou encore toucans). « Notre monde actuel est complexe, il est fait de mélange et d'hybridation. L'art peut nous aider à repenser la relation entre nature et culture, entre les hommes et les autres espèces », poursuit Koen Vanmechelen. Et Wim Dries, le bourgmestre de Genk de renchérir : « Genk, est justement la ville flamande la plus mélangée et cosmopolite. On y trouve plus de 100 nationalités. Nous partageons la conviction que cette diversité est au fondement de son passé et préfigure son avenir ».

 

Koen Vanmechelen © Labiomista 

 

Au cœur du site de l'ancienne mine, un bâtiment en verre ultra contemporain conçu par l'architecte italien Mario Botta sert d'atelier et d'espaces de travail à l'artiste. « Chacun peut s'approprier le site à sa manière. On peut s'immerger dans les bâtiments. Pour moi, c'est avant tout une encyclopédie grandeur nature et un espace de réflexion », note l'architecte. Renommée Villa Opundi, l'ancienne maison du directeur du zoo abrite, quant à elle, un projet de bibliothèque universelle.

 

© Labiomista 

 

Elle souligne différents enjeux de société et questionne le vivre ensemble. Œuvres d'art, questions des visiteurs, présence des animaux et statues disséminées dans le Cosmopolitan Culture Park s'inscrivent dans cette logique. « Labiomista, c'est cet espace mental et physique à stimuler. C'est la ville de demain », conclut Koen Vanmechelen.


Labiomista
Marcel Habetslaan 50
3600 Genk
www.labiomista.be
[email protected]
+32 89 65 55 90

 

Rédigé par Florence Thibaut

Dans la même catégorie