Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Restez chez vous avec Caroline Veyt

  • Rédigé par Rédaction
0 avis
Sharing on Facebook

Bienvenue dans le confinement de Caroline Veyt, animatrice et actrice belge.

 

Restez chez vous avec Caroline Veyt  from L'Eventail Magazine on Vimeo.

Restez bien chez vous prenez bien soin de vous et j’espère que vous arrivez à prendre du positif dans tout ça et je vous souhaite de ne pas être touché par ce satané virus.

L'Eventail - Où êtes-vous ?
Caroline Veyt - 
Je suis chez moi dans ma salle à manger et derrière moi vous apercevez un coin de verdure, ce jardin de ville qui me fait beaucoup de bien actuellement.

- Comment occupez-vous vos journées ?
- Alors mes journées j’essaye qu’elles soient le plus normal possible. Je me lève tôt, je travaille surtout le matin et l’après-midi je prends le temps de me ballader, une bonne heure dans mon quartier histoire de m’aérer et puis on prend le temps de cuisiner et de vivre un petit peu au ralenti et ça fait du bien.

- Un livre à conseiller ?
- Alors il y a un livre que j’ai reçu l’année passée pour mon anniversaire c’est Le garçon sauvage de Paolo Cognetti. C’est un livre qui m’avait fait beaucoup de bien, c’est l’histoire d’un homme qui part vivre une expérience en haute montagne, ça m’avait apaisée, dépaysée et je pense que c’est le genre de lecture idéale à lire pour l’instant.

- Qu'est ce que vous écoutez ? 
- Cela dépend des moments, j’écoute de la musique classique, des radios liées aux artistes que j’aime bien, comme la radio que j’aime particulièrement bien, la radio de Leonard Cohen.

- Que faites-vous pour rester zen ?
J’essaye de méditer un petit peu tous les jours, je ne suis pas toujours assidue je dois bien le reconnaitre, mais je trouve que cela à aide à commencer ses journées calmement, pleinement là. C’est un petit exercice que je vous recommande si vous ne le faites pas.

- Une série ou un film à conseiller ? 
- Pour l’instant c’est vrai qu’on en profite pour rattraper un peu nos séries. On vient de regarder une série belge qui s’appelle Undercover qui est sur Netflix, c’est l’histoire d’un trafiquant de drogue, ce n’est pas au goût de tout le monde. Et puis là on vient d’entamer la saison de La casa de papel, ce n’est pas que du zen et du soft mais ça nous plait beaucoup.

- Un album pour tout oublier ? 
- Le 1er qui me vient mais que j’aime beaucoup c’est Bleu pétrole d’Alain Bashung. 

- Comment restez vous en contact avec vos amis et famille ?
- Alors pour rester en contact il y a le téléphone, les petits coup de fil qu’on peut passer grâce à ces chouettes applications qui permettent de se voir les uns les autres. J’avoue que je ne suis pas très très accrochée à mon téléphone et que j’essaye de vivre l’expérience telle qu’elle se présente, et que c’est pas mal d’être en famille, de donner des nouvelles mais de ne pas être suspendue à mon téléphone toute la journée ça non non !

- Quelle est la 1ere chose que vous ferez après le confinement ?
- Cela dépend du temps que ça va durer bien évidemment. Je pense vouloir revoir ma famille, mes amis, si on se rapproche de mon anniversaire, j’espère qu’on va pouvoir ouvrir grand les portes de la maison et inviter tout le monde. Ca ça serait vraiment bien.

- Une pensée ou une citation ?
- Alors les citations j’en note beaucoup je n’en retiens jamais une seule. La pensée qui me vient et ça rejoint ce que je disais par rapport à mon téléphone que j’essaye de ne pas prendre tout le temps. Je réalise qu’on vit quelque chose de complétement inédit et je n’ai pas envie de passer à côté de cette expérience. J’essaye de la vivre pleinement parce que je crois que c’est quelque chose dont on va se souvenir très très longtemps. Alors restez bien chez vous prenez bien soin de vous et j’espère que vous arrivez à prendre du positif dans tout ça et je vous souhaite de ne pas être touché par ce satané virus. 

Un tout grand merci à Caroline pour son soutien ! 

Rédigé par Rédaction

Actualités liées

 

Dans la même catégorie