Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

"C'est un bistrot sans façon, très pratique car il est à deux pas de chez moi. J'y emmène enfants et petits-enfants. L'ambiance y est décontractée, avec beaucoup d'étudiants, de gens du quartier et des touristes.

"J'aime aller dîner dans cette brasserie, parce que le décor 1900 est typique et que l'accueil de Christophe est toujours chaleureux. La carte revisite les classiques avec humour : 'une laitue avocat king crabe avec beaucoup de crabe' ou une 'putain' d'entrecôte" !

Après quatre ans de travaux, le fleuron de la place de la Concorde a rouvert ses portes. Trois architectes d'intérieur et un célèbre couturier ont œuvré pour y faire cohabiter luxe et esprit parisien. Pari gagné.

La Monnaie de Paris n'en finit pas de muer. Longtemps considéré comme un endroit peu glamour, ce bâtiment a commencé à faire parler de lui grâce à Christophe Beau qui a osé y organiser des expositions d'art contemporain décoiffantes.

On fête l'arrivée de l'automne en allant savourer un bife de lomo chez Anahi. Et surtout, on se fait une joie de retrouver à l'entrée Carmen, figure de la nuit quand le restaurant argentin était le point de chute obligé des noctambules parisiens.

Vous arrivez tard à la gare du Nord ou vous avez un Thalys tôt le matin ? Une seule adresse possible : l'hôtel Whistler qui vient de se transformer grâce au talent de Sandrine Alouf.

Est-il encore nécessaire de présenter Nicolas et Alexis Kugel ? Les fils de l'antiquaire Jacques Kugel ont non seulement brillamment perpétué la renommée de son nom auprès des collectionneurs, mais ils déploient des moyens pour faire rayonner ce goût qui laissent pantois.

"Voici un autre personnage attachant auquel je rends régulièrement visite.

"Mon musée préféré à Paris. L'hôtel particulier a été particulièrement bien restauré et le mobilier de Giacometti se marie parfaitement avec Picasso.

"Bien sûr, je ne manque quasiment aucune exposition qui s'y déroule, celle qui était consacrée au jardin dans l'histoire de l'art était absolument magnifique, mais j'adore aussi l'architecture de ce bâtiment lorsqu'il est vide, il s'en dégage une force impressionnante.