Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

"Située à quelques mètres de chez moi, cette boutique a un irrésistible charme. Florence Maeght y vend du linge de maison, des boutis provençaux, des édredons en toile de Jouy, des draps de lin blanc ajouré, des plaids en cachemire, des nappes en lin jacquard...

"Si le temps est ensoleillé, l'adresse la plus agréable pour déjeuner à Paris est pour moi la Maison de l'Amérique latine, car elle possède un superbe jardin.

"Je connais Louis-Albert de Broglie, alias Le Prince Jardinier, depuis toujours. Je l'adore.

"Aller chez ce fleuriste est une tradition familiale. Ma mère y allait, ma tante Françoise qui avait épousé Jean d'Ormesson y allait, j'ai toujours entendu parler de Moulié et, à mon tour, je considère qu'il a les plus belles fleurs de Paris.

"C'est un créateur japonais qui ne fait pas parler de lui, mais qui a un succès fou depuis des années.

"Personnalité emblématique de la mode, Jeannette a été la première à saisir l'importance du conseil et du service.

"Laurent di Benedetto est très sympathique et il a un goût éclectique qui me plaît. Ancien élève de l'École Boulle et de l'École Duperré, il surfe sur les arts décoratifs de manière non conventionnelle.

"Une autre de mes galeries préférées. Vincent Lécuyer présente toujours des choses étonnantes dont j'ai envie. Il a véritablement un oeil. Il remet dans la lumière des artistes de la fin du XIXe siècle et du début du xxe siècle, souvent complètement oubliés.

Cela fait déjà quelques années qu'on entend parler de lui, mais jusqu'à présent Laurent Dumas communiquait sur ses actions de mécénat artistique, rarement sur les opérations de sa société immobilière Emerige...

Chacune de leurs expositions est un événement. Nicolas et Alexis Kugel ont non seulement la plus belle galerie d'antiquités de Paris, mais ils savent donner régulièrement à ce somptueux écrin de véritables bijoux à contempler.

Page 2 sur 3