Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Joris-Karl Huysmans, L’œil du dandy

  • Rédigé par Rédaction
0 avis
Sharing on Facebook
Joris-Karl Huysmans, L’œil du dandy © HERVÈ LEWANDOWSKI, MUSÉE D’ORSAY

Les Bouguereau, Cabanel et autres peintres Pompiers au "léché flasque" ont eu droit à ses éreintements ; au "vert fouillis" des impressionnistes "atmosphériques", tels Monet ou Sisley,

il préféra les peintres de "funèbres paysages" ou ceux de la vie moderne ayant osé prendre sur le vif bourgeois, semeurs, ravaudeuses et pauvres gens dans leurs attitudes et activités quotidiennes (tels les fameux et magnifiques Raboteurs de parquet de Gustave Caillebotte) ; des symbolistes et autres peintres "visionnaires" offrant la possibilité de fuir "dans des au-delà", les "tumultueux espaces des cauchemars et des rêves", tel Odilon Redon, il fut l'admirateur et le chantre... Le grand Huysmans est sur les cimaises du musée d'Orsay.

Musée d'Orsay, Paris 7e
www.musee-orsay.fr

 

Informations supplémentaires

  • Du: lundi, 06 janvier 2020
  • Au: dimanche, 01 mars 2020
  • Location: Paris
Rédigé par Rédaction

Actualités liées