Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

L'un des trois restaurants du majestueux Strandhotel, l'établisse-ment géré par le jeune chef Syrco Bakker a décroché sa deuxième étoile en 2018.

Ancien relais routier datant de 1938, l'établissement s'est mué en brasserie élégante.

Personnage haut en couleur, Donald Deschagt a fait des algues marines sa spécialité. Il les cultive et les intègre à sa cuisine de l'entrée au dessert.

Petit bijou design, le restaurant propose une cuisine traditionnelle saupoudrée d'influences asiatiques et évolutive au fil des saisons.

Matthieu Dupuis Baumal aime voyager. Cet amour pour l'ailleurs teinte sa cuisine de saveurs sud-américaines, italiennes et sur-tout japonaises.

Premier locataire du pop-up Kokotte géré par hub.brussels, Chocolero est installé rue des bouchers jusqu'au 29 février. Conçu par Pierrick Stinglhamber, le bar à chocolat propose une expérience gastronomique surprenante, entre saveurs sucrées, tapas salés et textures inédites.

C'est au sein d'un immeuble Art déco de 1930 que se trouve le tout nouveau Seawell Fish N' Oyster.

Ouverte depuis 1925, la mythique brasserie Terminus Nord s'est offert un sérieux lifting, sans
basculer dans le twist contemporain...

"Un grand classique, puisque la maison date de 1927, mais toujours dans le coup ! Durant les défilés de haute couture, le restaurant est pris d'assaut par le monde de la mode.

"C'est l'un des seuls endroits à Paris où l'on peut vraiment faire la fête. On dîne, on chante et on danse entre les tables ! Cela me rappelle la folie des nuits parisiennes dans les années 1980.