Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Obsèques du comte de Paris

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
1 avis
Sharing on Facebook
Obsèques du comte de Paris © DR

C'est en la chapelle royale Saint-Louis de Dreux que se sont déroulées les obsèques du Comte de Paris, prétendant orléaniste à la couronne de France.

De style néo-gothique, la nécropole fut construite à l'instigation de Louise-Marie-Adélaïde de Bourbon, épouse de Philippe-Égalité, et agrandie plus tard par son fils, le roi Louis-Philippe. Depuis 1830, le lieu sert de cadre aux mariages, aux baptêmes et aux funérailles de la famille d'Orléans.

 

 
© DR 

 

La cérémonie avait été postposée dans l'espoir que l'épouse du défunt puisse y assister mais ses récents problèmes de santé l'en ont empêchée. Le prince Jean a pu cependant compter sur la présence d'hôtes de marque avec la reine Sophie d'Espagne, le prince Albert II de Monaco, le prince Moulay el Hassan du Maroc, l'impératrice Farah d'Iran, le prince de Venise, la princesse Maria-Pia de Savoie, le duc de Parme, le prince Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme, le prince Sixte de Bourbon-Parme, les ducs de Castro et leurs deux filles, l'archiduc Karl d'Autriche, son frère l'archiduc Georg, le prince et la princesse Alvaro d'Orléans-Bourbon, la duchesse Sophie de Wurtemberg, le prince Leka d'Albanie, le prince et la princesse Guillaume de Luxembourg, le prince et la princesse Philippe de Liechtenstein, le grand-duc Georges de Russie, l'archiduc Martin d'Autriche-Este et sa soeur la comtesse Marie-Béatrice d'Arco-Zinneberg, les princesses Nesrine et Melekper Toussoun, le prince du Saïd et son épouse, Dom Duarte de Bragance ou encore la princesse Alexandre de Belgique.

 

© DR 
 
Le prince et la princesse Carlo de Bourbon-Siciles accompagnés de leurs filles © DR 

 

De la famille du défunt, on notait la duchesse de Montpensier, sa première épouse, le prince et la princesse Gundakar de Liechtenstein, trois de leurs cinq enfants, la princesse Blanche, le prince Jean, son épouse et quatre de leurs enfants, le duc et la duchesse d'Angoulême et leurs deux enfants, la princesse Hélène, Comtesse Evrard de Limburg-Stirum, la comtesse Catherine, le comte Thierry de Limburg-Stirum, le comte et la comtesse Louis de Limburg-Stirum et leur fille Ines, le comte et la comtesse Bruno de Limburg-Stirum et leurs deux plus jeunes enfants Achille et Rose, la princesse Anne, duchesse douairière de Calabre, son petit-fils le duc de Noto, la princesse Diane, duchesse de Wurtemberg, la princesse Mathilde de Waldburg-Zeil, les ducs Eberhard et Michael de Wurtemberg, le comte et la comtesse d'Évreux, la princesse Béatrice d'Orléans, les princesses Clotilde et Adélaïde, le duc et la duchesse d'Anjou, le duc et la duchesse d'Orléans, le duc et la duchesse de Chartres, le prince Philippe d'Orléans, le duc d'Aumale et le comte d'Eu, la princesse Claude, la princesse Chantal et son époux le baron Francois-Xavier de Sambucy de Sorgue, la princesse Marion et son fils le comte de La Marche.

 

La reine Sofia d'Espagne et le prince Jean d'Orleans © DR 
 
La princesse Chantal de France et sa soeur © DR 

 

L'évêque de Fréjus-Toulon qui avait célébré le mariage du prince Jean officiait pour cette messe de funérailles. Ironie du sort, le comte de Paris reposera auprès de sa mère pour laquelle il avait bien peu d'affection comme il l'a révélé lors d'une interview à L'Eventail voici quelque temps (retrouvez cette interview ici. Les medias français ont presque ignoré ces obsèques, un fait qui illustre la place discrète qu'occupe désormais la famille d'Orléans au quotidien.

Rédigé par Christophe Vachaudez

Actualités liées

 

Dans la même catégorie