Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Saskia – Cœur sensible

  • Rédigé par Maxime Delcourt
1 avis
Sharing on Facebook
Saskia – Cœur sensible © Saskia

Elle n'a ni le buzz d'Angèle, ni la productivité d'un Damso, mais Saskia s'impose déjà depuis Bruxelles comme l'une des voix belges à suivre dans les prochaines années. D'où sa présence dans cette rubrique dédiée à la nouvelle scène locale.

Saskia est ce que l'on appelle une « artiste en développement ». Comprendre : une jeune chanteuse prometteuse, dont le (fort) potentiel permet de placer en elle les plus fous espoirs. À l'heure actuelle, la Bruxelloise n'a pourtant sorti qu'un morceau, Pause, très beau, très bien produit et suffisamment captivant pour en motiver l'écoute répétitive. Il faut dire que Saskia, 26 ans, dont vingt passés à jouer du piano, ne débarque pas de nulle part : issue d'une famille de musiciens, évoluant dans le circuit des musiques classiques, elle nourrit très vite l'ambition de s'investir à plein-temps dans la musique.

 

 

Biberonnée à la pop anglo-saxonne, à la soul et au R&B, la Belge se passionne aussi pour Booba et le rap francophone dans son ensemble, dans toute sa diversité. C'est d'ailleurs Krisy, figure active du hip-hop belge et producteur (sous le pseudonyme De La Fuentes) pour divers rappeurs (Damso, Vald, Hamza), qui la repère, la prend rapidement sous son aile, l'invite au sein de son studio à Schaerbeek et enregistre avec elle ce fameux premier single : « On prend le temps de bien faire les choses, raconte-t-elle au site Check. Par exemple l'EP qu'on prépare ensemble, j'ai commencé à travailler dessus il y a deux ans. J'ai mis un peu de temps à trouver une méthode d'écriture, parce que j'ai très peu de références musicales en français. J'écoutais et je ne créais qu'en anglais. Alors, avant d'oser montrer des choses au public, j'ai voulu m'entraîner. »

 

© Saskia 

 

Méticuleuse et discrète, Saskia, qui enregistre toutes ses idées sur son dictaphone, n'en reste pas moins impressionnante dans sa maitrise de la mélodie et des harmonies vocales, quelque chose qui la rapproche sur ce Pause de quelques grands noms de la scène R&B anglaise (Jorja Smith, Ella Mai,...). Ce qui n'est pas le moindre des compliments quand on sait à quel point la Grande-Bretagne fourmille d'idées novatrices et fascinantes ces temps-ci.

Rédigé par Maxime Delcourt

Actualités liées