Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

L'histoire folle des tubes de l'été : « Porqué Te Vas » de Jeannette

  • Rédigé par Maxime Delcourt
1 avis
Sharing on Facebook
L'histoire folle des tubes de l'été : « Porqué Te Vas » de Jeannette © DR

En cet été 2019, Eventail.be revisite les classiques de la musique populaire, ces hymnes connus de tous, qui ont marqué plusieurs générations d'auditeurs et accompagné de nombreuses soirées autour d'un feu. Avec cette question en tête : quelle histoire se cache derrière ces tubes estivaux ?

Il est quand même toujours assez fou de se dire que des tubes devenus évidents et tombés dans le grand bouillon de la culture populaire ont pu un jour être ignorés de tous, rejetés même par certaines maisons de disques qui ne croyaient pas plus que ça en leur potentiel. En 1974, par exemple, Porque Te Vas, composé par José Luis Perales, ne rencontre qu'un timide succès en Espagne, et personne ne semble réellement s'intéresser aux mélodies de Jeanette, cette jeune espagnole (23 ans à l'époque) aux grands yeux verts, visiblement fan de folk américain (Bob Dylan, Donovan et les Byrds, notamment), d'arrangements sensuels et d'accompagnements de cuivres.

 

 

Il faut en effet attendre 1976 et Carlos Saura pour que la donne change. Le réalisateur espagnol vient de faire de Porque Te Vas le thème principal de son nouveau film (Cría cuervos), récompensé à Cannes, aux Césars et même aux Golden Globes. Alors, forcément, la mélodie de Jeanette pénètre des millions de foyers à travers le monde, au point d'être distribuée sous forme de 45 tours par Polydor en France. Avec réussite : Porque Te Vas reste en tête des ventes entre août et septembre 1976, et a même le droit à sa déclinaison en VF : Pourquoi tu vis ?.

 

 

Un succès mérité, et durable quand on sait le nombre de fois qu'a été reprise cette chanson (par Kahimi Karie, Kali Uchis ou encore les Belges de Vive La Fête), mais qui n'en reste pas moins étonnant. On parle quand même ici d'un titre qui enchevêtre tout un tas de bruits de klaxons, de pédales wah wah et de rythmes de batterie saccadés, d'un morceau sorti au crépuscule de la phalange franquiste, d'une ritournelle chantée presque maladroitement par une artiste à la voix acidulée. Mais il faut croire que Porque Te Vas était fait pour séduire, au point de permettre à des centaines de professeurs d'apprendre à leurs élèves leurs premiers mots en espagnol à travers cet hymne populaire.

Rédigé par Maxime Delcourt

Actualités liées