Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Savoureux et cruel marivaudage

  • Rédigé par Rédaction
0 avis
Sharing on Facebook
L'heureux stratagème L'heureux stratagème © Bernard Richbé

Puisque Dorante et la marquise se voient délaissés, qui par sa maîtresse, qui par son amant désormais épris l'un de l'autre, ils choisissent de se consoler ensemble. Et pourquoi ne pas se marier ?

Ce qui ne plaît guère à la comtesse, bientôt lasse de son chevalier gascon plus fat que spirituel, et maintenant odieux. Mais les nouveaux amoureux ne veulent rien entendre. Pis : en tant que témoin, l'infortunée doit signer l'acte de mariage de son ancien galant avec sa nouvelle conquête. Et si tout ceci n'était que manigance pour revitaliser l'amour de l'aimée ? Aux premières loges, les valets assistent aux tromperies, aux ruses et aux mensonges de leurs maîtres, en tentant parfois vainement de les copier et en cherchant le sens de cette course effrénée à l'amour. Pièce de Marivaux moins connue que La Double Inconstance ou Le Jeu de l'amour et du hasard, L'Heureux Stratagème, créée en 1733, est une spirituelle et ébouriffante comédie autour du désir et de la jalousie. Sylvie Testud et Éric Elmosnino jouent tout en subtilité le couple central, épaulés par Jérôme Robart et Suzanne Clément. La mise en scène est de Ladislas Chollat.

 

Théâtre Édouard VII, Paris 9e
Tél. 00 33 1 47 42 59 92
www.theatreedouard7.com

 

Informations supplémentaires

  • Du: mercredi, 23 octobre 2019
  • Au: jeudi, 02 janvier 2020
  • Location: Paris
Rédigé par Rédaction

Actualités liées

 

Dans la même catégorie