Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Meubles sculpturaux qui jonglent avec les couleurs, les matières et les formes géométriques, les créations de Cobra Studios évoquent l'architecture romaine, le design post-moderne des années 1980, avec un clin d'œil au mouvement italien Memphis.

Romancière, poète, sculptrice et dessinatrice, Barbara Chase-Riboud (Philadelphie, 1939) a investi toutes ces pratiques avec une absolue cohérence, invariablement synonyme de reconnaissance.

L’univers du textile s’associe facilement à celui de la déco. Les créateurs de collections de vêtements et d’accessoires se prêtent facilement au jeu de la création de meubles ou d’objets pour la maison. La preuve avec ces trois collaborations pointues et haut de gamme.

Du 30 septembre au 2 octobre se tiendra à Vérone l'événement Marmo+Mac. Représentant les principaux acteurs du marbre en Italie, ce salon est dédié à l'innovation et au design.

Comme chaque année, les œuvres de designers et d'artistes belges et internationaux s'invitent à Bruxelles pendant dix jours dans des boutiques et espaces emblématiques du boulevard de Waterloo et ses environs.

"Après avoir ouvert une galerie d'art contemporain, Esther de Beaucé se consacre, depuis 2012, aux bijoux d'artistes qu'elle édite en séries limitées.

Inauguré en juillet 2019, Labiomista continue de grandir... Koen Vanmechelen a profité du confinement pour lancer de nouveaux projets comme le truck provisoirement transformé en lieu d'exposition sur le parking,

Au programme, une quarantaine d'œuvres ré-cemment acquises par la Province de Hainaut. Au départ de la notion de dépossession, les pièces choisies expriment des expériences de déracinement, d'occupation, de destruction, d'épuisement mais également de résistance et d'attachement.

Déployant les avatars de la figure de la Baigneuse, récurrente dans l'œuvre de Picasso, l'exposition lyonnaise montre comment le maître des métamorphoses va, de tableau en tableau, à travers ce thème mythologique éculé, réinventer une forme de néo-classicisme aux accents biomorphiques ou post-cubistes, à travers un jeu virtuose d'élongations et de distorsions.

Make Belgium Great Again avec Didier Claes, galeriste d'art africain à Bruxelles, spécialisé en art d'Afrique centrale.


 

Make Belgium Great Again avec Didier Claes from L'Eventail Magazine on Vimeo.

L'Eventail - Quel restaurant avez-vous hâte de retrouver ?
Didier Claes - J’ai posé la question à toute la famille, à l’unanimité, le jour de la réouverture on se retrouve au vieux Saint Martin au Sablon le midi et le soir entre amis chez Odette.


- Quelle boutique vous a le plus manquée ?
- Probablement mon tailleur. Gamoundi rue de Namur et évidemment toutes les galeries d’art de Bruxelles.

- Si vous devez passer vos vacances en Belgique, où irez-vous ?
- J’ai décidé de toutes les façons de rester en Belgique tout l’été et je n’ai pas un lieu de prédilection mais je pense que je vais faire plusieurs villes. Certainement redécouvrir la Venise du Nord, Bruges, Gand, Anvers et pourquoi pas les Ardennes.

- Avez-vous un lieu insolite en Belgique à nous faire découvrir ?
- Ce serait à Bruxelles, l’impasse Saint Jacques sur la Place du Sablon, cette petite ruelle qui a abrité pendant plus de 40 ans les plus grands découvreurs de l’art africain depuis les années 70 et quelques années encore. Lieu mythique connue du monde entier. L’impasse Saint Jacques est peut-être plus connue que la place du Sablon dans l’art africain, et au fond de cette impasse se trouve un très très bon petit restaurant, une trattoria que je conseille chez Massimo, ses pizzas sont exceptionnelles, sa pâte est très très bonne.

- A qui souhaitez-vous faire un clin d’oeil, particulièrement soutenir ?
- Un établissement à soutenir ce serait chez Lucas, un restaurant italien où l’accueil est vraiment très sympathique, les plats généralement divinement bons.

- Vos bonnes résolutions post-confinement ? 
Je n’ai pas vraiment changé mes habitudes pendant ce confinement. Mais si je dois retenir une bonne résolution c’est que quand on a besoin de temps, on peut en avoir même si celui-ci nous a été un peu imposé et peut-être avoir plus de temps pour moi et les miens.

- Quel est le geste écologique que vous allez maintenir ?
- J’ai toujours eu des gestes écologiques, pour le moment peut-être moins utiliser ma voiture.

- Quelle initiative vous a le plus touchée pendant cette période difficile ?
- J’ai vu partout des annonces de solidarité. J’espère juste que cet élan de solidarité va perdurer et nous servir de partage et de se connaitre un peu plus tous, car si je dois retenir une chose dans ce confinement c’est que l’on appris un peu plus à se connaitre certes.
mais je me suis senti en tout cas plus rapproché de mes amis et de ma famille et de mes voisins.

Prenez soin de vous, soutenons notre Belgique ! 

Galerie Didier Claes
14 Rue de l’Abbaye, Bruxelles 
T +32 24 14 19 29
www.didierclaes.com