Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

La galerie Carpenters Workshop est célèbre pour ses créations qui flirtent avec l'œuvre d'art, souvent numérotées, voire pièces uniques, et rarement d'une fonctionnalité évidente.

Sa mort brutale, dans un accident à Londres en 2016, avait consterné ses proches. Car Marion Lambert était une femme séduisante, à la gaieté communicative et au goût très sûr.

"Beau comme la rencontre fortuite sur une table de dissection d'une machine à coudre et d'un parapluie."

C'est à une véritable redécouverte d'une figure capitale du surréalisme que nous invite le musée d'Art moderne de Paris.

"C'est une femme que j'apprécie beaucoup. Tout en délicatesse. Et sa sélection d'artistes me plaît. Je fréquente sa galerie à Paris, mais je vais aussi quelquefois à Bruxelles.

"C'est l'un des seuls endroits à Paris où l'on peut vraiment faire la fête. On dîne, on chante et on danse entre les tables ! Cela me rappelle la folie des nuits parisiennes dans les années 1980.

"Ce bistrot à deux pas de la maison est ma cantine. J'y vais avec ma fille ou des copains. On y sert une cuisine classique, d'un très bon rapport qualité prix. J'aime son décor rétro et sa clientèle qui réunit des gens du quartier et des artistes, car beaucoup habitent le XXe arrondissement : Alain Chamfort ou Richard Gotainer ne sont pas loin.

On a beau le suivre depuis des années, on est à chaque fois bluffé par la virtuosité du dessin, la prouesse technique, le soin apporté à la finition.

"J'y vais le dimanche avec mon ami Alexandre Zouari. On flâne d'allée en allée, avant de déjeuner à Ma cocotte ou au bistrot de l'entrée. Dernièrement, j'y ai acheté un très joli lustre.

Chers amis, vous souhaitez, comme nous, participer à la reconstruction de Notre Dame de Paris. Comme vous le savez, L'Eventail a lancé pour vous un grand appel à dons en partenariat avec la Fondation Roi Baudouin.