Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Hervé Bentégeat récompensé par l'Académie française : la Belgique à l'honneur.

  • Rédigé par Jean-Claude Darman
1 avis
Sharing on Facebook
Michel de Warzée, en Churchill Michel de Warzée, en Churchill © DR

Hervé Bentégeat, l'auteur de la pièce Meilleurs Alliées vient de recevoir le Prix du Théâtre de l'Académie francçaise. À travers ce prix décérné à l'ancien rédacteur en chef adjoint du Figaro, ce sont trois belges qui sont honorés : Jean-Claude Idée, le metteur en scène, Michel de Warzée et Pascal Racan, les comédiens. Dans l'histoire du théâtre belge, l'évènement est à ce point rare qu'il se doit d'être souligné.

Meilleurs Alliés, pièce écrite par Hervé Bentégeat, ancien rédacteur en chef adjoint du Figaro, fut créée en Avignon l'été 2017. Elle fut ensuite reprise au Théâtre du Petit Montparnasse à Paris pendant trois mois et demi avant d'arriver en janvier 2018 sur la scène de la Comédie Volter à Bruxelles où elle fut jouée pendant un mois à guichet fermé (nous en avions alors donné un compte rendu critique. Retrouvez-le ici). Elle partit ensuite en tournée en France, en Wallonie et tout récemment au Liban où se donnèrent cinq représentations à Beyrouth. Au total, la pièce a été vue par plus de 35 000 spectateurs et ce n'est sans doute pas fini.

 

 

La captivante pièce de Bentégeat retrace un fait de guerre étonnant mais authentique : l'entrevue demandée par le chef de la France libre au Premier ministre britannique la veille du débarquement du 6 juin 1944. De Gaulle se plaint amèrement auprès de Churchill d'avoir été tenu à l'écart, pire : de n'avoir même pas été mis au courant de la plus grande opération militaire de tous les temps. Qui plus est, devant se dérouler sur le sol français. Churchill lui rappelle que s'il est à la tête d'un pays vaincu, il le doit uniquement à la volonté et au financement des alliés. Une passionnante confrontation entre deux géants.

 

Pascal Racan campe formidable de Gaulle © DR

 

Le prestige du Grand Prix du Théâtre de l'Académie française rejaillira sans nul doute sur trois Belges qui ont pris une part prépondérante au succès de la pièce : Jean-Claude Idée le metteur en scène, Michel de Warzée qui incarne Churchill et Pascal Racan de Gaulle. Ces deux comédiens ont créé la pièce et en ont assumé toutes les représentations. Il est vrai qu'ils y sont remarquables et que la réalisation de Jean-Claude Idée s'avère éminemment efficace.

 

 

 

Le Prix du Théâtre de l'Académie française récompense un auteur dramatique. Il regroupe le Prix du Jeune Théâtre, créé en 1983, et le Trophée Béatrix Dussane – André Roussin. Octroyé (presque) chaque année, ce prix a été attribué à des personnalités telles que Jean Anouilh, Marguerite Duras, Raymond Devos, Yasmina Reza, Éric-Emmanuel Schmitt, Wajdi Mouawad, Joël Pommerat et bien d'autres encore. Il sera remis à Paris avec pompe et faste à la rentrée.

Rédigé par Jean-Claude Darman

Actualités liées