Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Boltanski, dernier opus

  • Rédigé par Rédaction
0 avis
Sharing on Facebook
Les Écrans, 1999 Les Écrans, 1999 © DR

Conçue comme "une seule œuvre", une œuvre d'art en soi, mais aussi comme une "œuvre d'art total", par l'artiste lui-même, l'exposition $Christian Boltanski, faire son temps$ est d'un genre nouveau : auto-rétrospective, labyrinthique, sonore, olfactive... Elle en appelle à tous les sens, et, par-delà, à la transcendance, au cœur de la réflexion ténébreuse et voilée de l'artiste.

Un grand "ratage". C'est ainsi que Christian Boltanski aime à présenter son œuvre : comment lutter contre l'oubli puisque tout disparaît, tout s'efface ? Comme un fil tendu au-dessus du gouffre du silence et de l'oubli, de l'anéantissement (et du néant ?), comme un pont suspendu entre la naissance et la mort, l'avant et l'Après dans cet Entre-temps improbable, en perpétuel mouvement, flottant, inconstant et fugace... Son œuvre, en effet, n'est que traces : albums de photos, registres, autels, Containers, monuments aux morts, boîtes, Reliquaires, Tombeaux...

Christian Boltanski, pour qui l'art a toujours consisté à "poser des questions et donner des émotions", assimilait, lors de la visite de presse, la sculpture à "l'art de l'espace" et la musique à "l'art du temps". Il semblerait qu'il soit parvenu à lier les deux dans cette auto-rétrospective savamment orchestrée, et bel et bien orchestrale...

 

CHRISTIAN BOLTANSKI, FAIRE SON TEMPS
Centre Pompidou, Place Georges Pompidou, Paris 4e
www.centrepompidou.fr

 

Informations supplémentaires

  • Du: jeudi, 02 janvier 2020
  • Au: lundi, 16 mars 2020
  • Location: Paris
Rédigé par Rédaction

Actualités liées