Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Restez chez vous avec Sabine Mathus

  • Rédigé par Rédaction
0 avis
Sharing on Facebook

Bienvenue dans le confinement de Sabine Mathus, présentatrice de la télévision belge. 

 

Restez chez vous avec Sabine Mathus from L'Eventail Magazine on Vimeo.

On a tous beaucoup d'admiration pour tout le personnel soignant ,tout le personnel qui travaille en seigneurie, en maison de repos, tout le corps médical. C’est une grande admiration envers eux.

L'Eventail - Où êtes-vous ?
Sabine Mathus - Je me trouve tout naturellement à la maison chez moi à Uccle avec ma fille qui prépare sa thèse.

- Comment occupez-vous vos journées ?
- Alors c’est vrai que pour le moment c’est un peu le temps de la réflexion, pas spécialement de l’action, donc pour le moment je travaille dans 2 secteurs : je collabore avec Claire Mottart pour une agence matrimoniale de rencontre de haut standing qui s’appelle Atoutcœurs et là on envisage ensemble de nouvelles pistes à explorer. C’est vrai qu’après le confinement la solitude ne sera plus une fatalité pour beaucoup d’entre vous et que vous ferez peut-être appel à l’agence pour connaitre un nouvel épanouissement. Je travaille aussi pour notre artiste Frédéric François et là aussi je dois patienter un peu car bon nombre de ses concerts sont reportés.

- Un livre à conseiller ? 
- Le livre de Didier Van Cauwelaert La bienveillance est une arme absolue. Pourquoi ? Parce que je pense avoir toujours eu en moi une part de bienveillance, que j’adore son écriture et que lui exprime clairement depuis sa tendre enfance qu’il adhère à cette bienveillance. Je crois que c’est ce qui peut donner l’envie d’avoir envie dans une époque où on quelque part une certaine radicalisation, des egos, de la haine parfois dans certains discours. Voilà ,je pense que c’est bien d’être bienveillant envers l’autre et aussi d’être bienveillant envers soi-même. C’est super important.

- Qu’écoutez-vous ?
- C’est assez éclectique, j’adore Billie Eilish, j’ai commencé à réécouter Bill Wither qui s’est éteint début avril et une chanson qui donne la pêche, essayez vous verrez Lovely day.

- Une série ou un film à conseiller ?
- J’ai envie de conseiller deux films qui étaient sortis l’année dernière et que je viens à peine d’avoir l’occasion de regarder A good liar (L’art du mensonge), qui est un thriller incroyable ! Vraiment je vous le conseille et aussi le film A couteaux tirés avec Daniel Craig ce film avait reçu l’Oscar du meilleur scénario original et ça vaut le détour. Et j’attends impatiemment la nouvelle série sur Netflix consacré à Sissi.

- Quelle est la 1ère chose que vous ferez après le confinement ?
- Après le confinement , je prends ma voiture, je file à Wavre embrasser ma maman et aussi voir mes amis, mes proches. Alors, embrasser on ne sait pas encore trop, mais embrasser de près ou de loin, on verra bien. Croisons les doigts.

- Comment restez-vous en contact avec vos amis et votre famille ? 
- On se téléphone beaucoup, je suis très sensible aux voix peut-être plus qu’aux images quand elles sont ultra pixellisées . On fait aussi des Facetime et des choses de ce type pour dialoguer, rester en contact. Je crois que c’est la seule chose que l’on puisse faire.

- Une pensée ou citation à partager ?
- "Il n’y a qu’une chose qui puisse rendre un rêve impossible, c’est la peur d’échouer." C’est une citation de Paolo Coelho.

- Que faite-vous pour rester zen ?
- J’essaie de méditer à ma façon. Je réfléchis beaucoup en ce moment, j’ai fait ce que l’on appelle classiquement les 2 colonnes. Je redéfinis mes priorités et j’essaye d’être positive.

Un tout grand merci à Sabine pour son soutien ! 

Rédigé par Rédaction

Actualités liées