Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Architecte d'intérieur, formé au CAD d'Uccle, Sébastien Caporusso a commencé à créer du mobilier à travers des réalisations sur mesure et des pièces uniques destinées à une clientèle privée. Aujourd'hui, ses audacieux projets vont encore plus loin et consacrent la majesté des textures naturelles.

"Plutôt que de parler des grandes galeries que tout amateur connaît, je préfère mettre à l'honneur le galeriste Olivier Castaing, commente en experte Arabelle.

Le confinement n'a pas eu que des conséquences désastreuses... Il a permis aussi de faire naître de nouvelles aventures professionnelles. Exemple avec le duo pétillant que forment aujourd'hui Arabelle Reille et Péri Cochin.

En ces temps compliqués où voir de l'art relève du parcours du combattant, déambuler sur l'avenue George V parsemée d'une dizaine de sculptures monumentales de Manolo Valdès ne se refuse pas.

L'œuvre ne passe pas inaperçue : un œuf de dinosaure géant trône devant le Louvre. Rachid Khimoune en est l'auteur.

Frida mordant son collier (New York, 1933), Frida At The Border (Laredo, Texas, 1932), Frida By The Cactus (Mexico, 1932), Diego et Frida attrapant un baiser (New Yorkers School, NYC, 1933)...

Entré dans le cercle très fermé des peintres-sculpteurs, Stéphane Erouane Dumas nous offre une fantastique confrontation entre ses falaises peintes et ses falaises sculptées sur fond de paysages flottants de forêts de bouleaux et de danses de lichens.

"Tout peintre se peint lui-même" (ogni pittore dipinge sé). C'est cette expression, attribuée à Léonard de Vinci, que Suzanne Tarasiève a choisie comme titre pour son dernier opus.

"Le champ de l'histoire transfiguré en un champ d'or sous un ciel sombre" : Poète des ruines – car elles sont "le moment où les choses peuvent recommencer..." –,

"La terre est bleu comme une orange...", déclarait Paul Éluard dans L'Amour, la poésie.