Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

De Waterloo à Londres...les derniers feux

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
0 avis
Sharing on Facebook
De Waterloo à Londres...les derniers feux © Droits réservés

200 ans jour pour jour après la mythique bataille, les descendants des principaux protagonistes se sont retrouvés au pied de la butte du lion pour commémorer la mémoire de tous ceux qui sont tombés durant ces quelques jours d'affrontements intenses.

Ils souhaitaient aussi réaffirmer l'importance de la paix pour l'épanouissement de tous. Le roi Philippe et la reine Mathilde, en jaune canari, recevaient ainsi le roi Willem-Alexander et la reine Maxima, les grands-ducs de Luxembourg, le prince Jean-Christophe Napoléon, le duc de Kent, le prince Blücher et lord Arthur Wellesley dont l'ancêtre, le duc de Wellington, fut l'un des fers de lance de la résistance aux armées impériales. Une visite au musée du Mémorial succéda aux allocutions de circonstance.

A Londres, l'heure était à l'opulence pour célébrer la mémoire du duc de Wellington dans sa demeure d'Apsley House, à l'arrière de Buckingham Palace. Transformé en musée, le N°1 comme on l'appelle souvent à Londres accueillait en grande pompe le prince de Galles et son épouse la duchesse de Cornouailles, toute endiamantée. Les attendaient sur le seuil, l'actuel tenant du titre, le neuvième duc de Wellington et son épouse la princesse Antonia de Prusse portant les bijoux historiques des Wellesley.

 

Rédigé par Christophe Vachaudez

Dans la même catégorie