Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Tour d'Europe des voeux royaux

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
0 avis
Sharing on Facebook
Tour d'Europe des voeux royaux © Droits réservés

Tradition royale oblige, les souverains de la vieille Europe adressent à la Noël leurs voeux à leur population respective, l'occasion aussi de passer en revue pour certains les hauts faits de l'année écoulée et d'en tirer les enseignements.

Elizabeth II, qui fêtera ses 90 ans en avril, a entamé son message en rappelant la tradition du sapin, introduite et popularisée par le prince Albert et la reine Victoria, ses arrière-arrière-grands-parents; évoquant ensuite l'arbre offert par la Norvège, élevé sur Trafalgar Square, mais aussi les illuminations festives qui sont autant de lueurs d'espoir triomphant des ténèbres comme Saint-Jean le proclame dans son évangile. Comme toujours, la Reine délivre un message très équilibré mettant notamment à l'honneur les valeurs de la famille.

elizabeth
Elizabeth II évoquait la tradition du sapin et les valeurs familiales © Droits réservés

 

De l'autre côté de la Manche, le roi Philippe a axé son discours sur le terrorisme, soutenant de façon implicite le Gouvernement, mais oubliant quelque peu la fête de Noël. Difficile en effet de parler des valeurs familiales alors que les ponts semblent coupés avec le Belvédère et la Villa Schonenberg comme le concert au palais en solitaire l'a laissé tristement supposer...

felipe-VI
Le faste espagnol de la salle du trône du palais d'Orient madrilène comme cadre pour les voeux de Felipe VI © Droits réservés

 

Même son de cloches en Espagne où le terrorisme fut au centre d'un message prononcé depuis la somptueuse salle du trône du palais d'Orient à Madrid. Les critiques de l'année passée semblent avoir été entendues puisque le cadre qui avait été choisi par le Souverain espagnol en 2014 avait été jugé sinistre. Toutefois, Felipe VI, pourtant de haute stature, parait perdu sur son siège, les jambes croisées de façon peu protocolaire; une gêne qui s'estompa quand la caméra vira en gros plan, permettant d'apprécier un discours largement salué.

Au contraire, le roi Willem-Alexander a formulé ses voeux depuis sa demeure de Wassenaar dans les environs de La Haye, debout face à la caméra, de façon moins chaleureuse que sa mère mais toujours avec beaucoup d'empathie et un large sourire. Au Luxembourg, le grand-duc Henri a choisi le principe de l'interview et a répondu à une série de questions aseptisées dûment contrôlées par les services du Palais.

carl-gustav
Carl-Gustav de Suède © Droits réservés

 

Cap vers le Nord où en Suède, le roi Carl-Gustav s'est adressé à ses compatriotes depuis les appartements du prince Bertil, au palais royal de Stockholm, un feu chaleureux crépitant dans la cheminée. Il faudra attendre le Nouvel An pour entendre la reine Margrethe II car, au Danemark, la tradition le veut ainsi !

 

Rédigé par Christophe Vachaudez

Dans la même catégorie