Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Gala de la fondation François-Xavier Bagnoud

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
0 avis
Sharing on Facebook
Gala de la fondation François-Xavier Bagnoud © Droits réservés

L'hôtel Plaza a accueilli la soirée de gala de la Fondation François-Xavier Bagnoud, baptisée d'après le fils unique qu'Albina de Boisrouvray a perdu, voici trente ans, dans des circonstances tragiques.

En effet, le jeune homme mourut le 14 janvier 1986 lors du rallye Paris-Dakar, dans l'accident d'hélicoptère qui coûta aussi la vie à Thierry Sabine et à Daniel Balavoine. Il avait 24 ans. Mère meurtrie, cette cousine de Rainier de Monaco (la grand-mère d'Albina, Joséphine de Polignac, était la soeur du prince Pierre, père de Rainier) a souhaité perpétuer la mémoire de François-Xavier en se mettant au service des plus démunis. Elle a alors décidé de vendre bijoux, oeuvres d'art et propriétés pour constituer un fonds qui, grâce aux enchères, a dépassé les 100 millions de dollard.

Aujourd'hui, avec 450 employés à travers le monde, la Fondation a déjà pu aider 17 millions de personnes dont beaucoup d'enfants atteints du HIV. Petite-fille de Simon Patiño, le roi bolivien de l'étain et l'un des hommes les plus riches au monde, Albina a commencé sa carrière comme journaliste avant de devenir productrice de films tels que L'important, c'est d'aimer ou Une Femme à sa fenêtre avec Romy Schneider. Son engagement pour les causes humanitaires lui ont valu la Légion d'Honneur en 2001. Albina de Boisrouvray avait déjà été adoubée Chevalier des Arts et des Lettres en 1985.

 

gala-princesse-astrid-charlotte-casiraghi-fondation-albina-de-boisrouvray 
La princesse Astrid et Charlotte Casiraghi autour d'Albina de Boisrouvray © Violaine le Hardy de Beaulieu

 

Resplendissante, Charlotte Casiraghi, en fourreau bleu nuit, rehaussé d'un ruban à la taille, avait rallié Bruxelles pour soutenir l'action de sa marraine qui a toujours été très proche des Grimaldi. Très élégante, la princesse Astrid avait elle aussi tenu à être présente à cette soirée, retrouvant parmi l'assistance le prince Charles-Philippe d'Orléans et son épouse la duchesse de Cadaval.

 

Rédigé par Christophe Vachaudez

Dans la même catégorie