Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 781
A+ A A-

Noces de rubis en Suède

  • Rédigé par
1 avis
Sharing on Facebook
Noces de rubis en Suède © Droits réservés

Voici quarante ans, Stockholm célébrait l'union de son jeune roi de 27 ans avec Silvia Sommerlath, une allemande originaire de Heidelberg mais de mère brésilienne.

Alors prince héritier, Carl-Gustav avait rencontré sa future épouse lors des Jeux Olympiques d'hiver à Munich, en 1972. Son grand-père hésite avant de donner son consentement mais il meurt en 1973 et, dès lors, aucun obstacle n'empêche les tourtereaux de convoler. Ils attendront encore trois ans mais la monarchie aspirait à la présence d'une première dame et le gouvernement encourage alors le Roi. L'arrivée de la lumineuse Silvia a pour beaucoup sauvé l'institution.

 
 Le prince héritier Carl-Gustav et son épouse, Silvia Sommerlath, le jour de leur mariage, il y a quarante ans © Droits réservés

Nombre de Suédois se souviennent d'une robe aux lignes simplissimes et d'un voile retenu par le diadème aux camées de l'impératrice Joséphine, celui-là même que choisira leur fille, la princesse Viktoria le jour de ses noces.

 

Rédigé par