Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 781
A+ A A-

Un mariage presque royal

  • Rédigé par
1 avis
Sharing on Facebook
Le prince Charles, lui-même, a amené la mariée à l'autel Le prince Charles, lui-même, a amené la mariée à l'autel © Droits réservés

L'église de Romsey Abbey, fondée en l'an 907, au coeur du Hampshire a connu un moment de gloire supplémentaire en cette fin juin avec le mariage de l'Honorable Alexandra Knatchbull et de Thomas Hooper.

Pas de quoi fouetter un chat me direz-vous, mais les généalogistes auront vite compris ! La future épouse n'est autre qu'une arrière-petite-fille de Lord Mounbatten, oncle du duc d'Edimbourg et petit-fils de la reine Victoria, ce qui explique un éventail d'invités à faire pâlir la meilleure société d'envie.

 
 © Droits réservés

La foule amassée aux abords de l'antique sanctuaire a ainsi pu voir passer la reine Elizabeth II et le prince Philip, la princesse Anne et son époux le Commodore Timothy Lawrence, la princesse Alexandra de Kent, la reine Sofia d'Espagne, sa soeur, la princesse Irène de Grèce, le roi Constantin et la reine Anne-Marie de Grèce, la princesse Florence de Prusse et son mari James Tollemache comme le prince Hassan et la princesse Sarvath de Jordanie.

 
 
 © Droits réservés

On en conviendra, l'assemblée était on ne plus illustre. La mariée qui avait coiffé un diadème de famille ornée d'étoiles en diamants et perles fut conduite à l'autel par le prince Charles lui-même. Il est vrai qu'Alexandra était une filleule de la princesse de Galles.

 
 © Droits réservés

Selon le communiqué officiel, le père, pourtant présent, souffrait d'une santé défaillante mais eu égard aux frasques récentes de Lord Brabourne qui avait disparu aux Bahamas en joyeuse compagnie, laissant château, femme et enfants derrière lui, on peut penser qu'Alexandra préférait qu'il en soit ainsi. Lady Brabourne, née Penelope Meredith Eastwood, a fait face avec dignité, soutenue par ses proches et sa famille. Toutefois, en ce jour de liesse, elle avait tenu, infiniment élégante, à donner le bras à son époux, lui-même filleul du duc d'Edimbourg.

 

Rédigé par