Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 781
A+ A A-

Jean-Christophe, l'avenir de la maison Napoléon

  • Rédigé par
2 avis
Sharing on Facebook
Jean-Christophe, l'avenir de la maison Napoléon © Droits réservés

Un anniversaire rond et peut-être un mariage à l'horizon. Le prince Jean-Christophe Napoléon incarne l'avenir d'un patronyme, d'une dynastie qui a marqué durablement l'histoire européenne.

Il naît voici juste trente ans, fils du prince Charles Napoléon et de la princesse Béatrice de Bourbon-Siciles. Au divorce de ses parents, sa grand-mère la princesse Alix veille étroitement à sa formation et entend bien faire respecter les dernières volontés de son mari le prince Louis, par ailleurs fils de Clémentine de Belgique ! Jean-Christophe sera l'héritier, éclipsant un père qui en a pris son parti, bon gré mal gré. Pour l'heure, le Prince est unanimement apprécié et, après un passage à Londres, dans la city, il se prépare à regagner New York où il a déjà travaillé dans le milieu bancaire pour terminer un cursus qui achèvera une formation de premier plan. Le Prince, qui a une soeur aînée prénommée Caroline, s'est rapproché depuis quelque temps déjà de la comtesse Olympia d'Arco-Zinneberg, fille du comte Riprand et de l'archiduchesse Marie-Béatrice d'Autriche-Este, soeur du prince Lorenz.

 
 Moment historique et symbolique lors des commémorations de la bataille de Waterloo © Droits réservés

 

Présent au mariage d'Alix de Ligne, on avait aussi remarqué sa haute silhouette lors des commémorations de la bataille de Waterloo, quand, aux côtés du duc de Wellington, du roi Willem Alexander des Pays-Bas et du prince Blücher, il avait donné cette poignée de mains symbolique pour que plus jamais les peuples ne se déchirent. Un avenir brillant semble tout tracé pour ce descendant direct du prince Jérôme, roi de Westphalie et frère cadet de l'empereur Napoléon.

Rédigé par

Actualités liées

 

Dans la même catégorie