Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

La Fondation Folon, face à de nouveaux défis

  • Rédigé par  Rédaction
0 avis
Sharing on Facebook
Jean-Michel Folon, Égypte. Jean-Michel Folon, Égypte. © Fondation Folon, ADAGP, Paris

Affichiste, sculpteur, illustrateur, Jean-Michel Folon a aussi été photographe ou comédien avec notamment ce premier rôle aux côtés de Marlène Jobert dans L'Amour nu de Yannick Bellon. Un artiste dont finalement on connaît peu l'univers.

La Fondation Folon, qui héritait il y a peu du patrimoine de sa seconde épouse, veut aujourd'hui le montrer sous toutes ses facettes.

Créée le 28 octobre 2000 par Jean-Michel Folon, la fondation éponyme réunit dans la ferme du parc Solvay à La Hulpe un patrimoine qu'il avait conservé pendant quarante ans. À la mort de l'artiste en 2005, elle travaillera avec sa deuxième épouse Paola Ghiringhelli. Lorsque celle-ci décède sept ans après son mari, elle lègue son patrimoine à la fondation. "Nous sommes à un tournant puisque la collection de 800 œuvres a décuplé et une montagne de travail nous attend dans les années à venir", explique Stéphanie Angelroth, directrice de la fondation et de tout ce qu'elle implique – objectifs culturels et sociaux, défense des droits (d'auteur et moraux), constat et inventaire des œuvres, acquisitions, organisation d'expositions internationales. Les projets se multiplient donc. "L'idée, dit-elle, c'est de rassembler les pièces d'un puzzle parce que nous nous sommes rendu compte que Folon était très mal connu et vu sous un seul axe. Or ce n'est pas qu'un aquarelliste, c'est un artiste protéiforme qui a abordé des techniques très différentes et dont le travail est particulièrement cohérent."

 

 

FONDATION FOLON
6 a drève de la Ramée, La Hulpe
www.fondationfolon.be

 

Rédigé par  Rédaction

Actualités liées