Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Doña Letizia inaugure le diadème de la reine Maria-Cristina d'Espagne

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
1 avis
Sharing on Facebook
Doña Letizia inaugure le diadème de la reine Maria-Cristina d'Espagne © Backgridus/Photo News

Lors du dîner de gala offert en l'honneur du Président chinois Xi Jinping en visite officielle en Espagne, la reine Letizia a créé l'événement en coiffant pour la première fois le diadème de perles et diamants de la reine Maria-Cristina.

L'épouse du roi Felipe VI continue à puiser dans la riche cassette réservées aux souveraines espagnoles et a assorti le bijou avec les boucles d'oreilles de la reine Victoria-Eugénie et ses bracelets en diamants réalisés par Bulgari.

 

 
 
© Bestimage/Photo News 

 

Le diadème apparait pour la première fois sur une photo durant une séance solennelle des Cortès en 1923, rehaussant les cheveux bouclés de sa première propriétaire la reine Maria-Cristina. Née archiduchesse d'Autriche, elle fut la deuxième épouse du roi Alphonse XII et régente du royaume jusqu'à la majorité de son fils Alphonse XIII.

 

 
La comtesse de Barcelone et sa fille l'Infante Maria del Pilar © DR 

 

Quand elle meurt en 1929, son écrin est divisé entre ses descendants : la princesse Marie-Thérèse qui a épousé le prince Ferdinand de Bavière, le Roi et les enfants de la princesse Maria de las Mercedes, unie au prince Carlos de Bourbon-Siciles et décédée en 1904. Le grand diadème échoit à Alphonse XIII qui semble l'avoir gardé puisque jamais la reine Victoria-Eugénie ne l'a porté. Il ressurgit en 1935, lors des noces de son fils aîné le comte de Barcelone avec la princesse Maria de Las Mercedes de Bourbon-Siciles. Le joyau figure en bonne place dans la corbeille de mariage en partie réalisée par Chaumet et exposée pour un cliché mémorable.

 

Cadeaux de mariage de la Comtesse de Barcelone © DR 

 

La comtesse le portera à différentes occasions, notamment lors de trois bals : le premier organisé au Portugal pour les 18 ans de sa fille l'infante Pilar, en 1954; le deuxième, la veille du mariage de Juan-Carlos et de Sofia à Athènes, en 1962, et le troisième, celui précédent le mariage de Doña Pilar, le 4 mai 1967. La fille aînée des comtes de Barcelone épouse Luis Gomez-Acebo, un cousin de la reine Margarita de Bulgarie. Á cette occasion, le diadème orne les cheveux de la mariée.

 

 
Simoneta Gomez-Acebo le jour de son mariage © DR 

 

Si la comtesse de Barcelone le prête à la reine Sofia qui l'emporte en Iran pour les somptueuses fêtes de Persépolis en octobre 1971, il semble qu'elle le lègue à sa fille aînée qui le porte encore lors de la visite officielle qu'effectue la reine Elizabeth II en Espagne, en octobre 1988, soit deux ans avant le décès de sa mère. En 1990, il retient le voile de la fille aînée de la duchesse de Badajoz, Simoneta Gomez Gomez Acebo, qui convole avec José Miguel Fernández y Sastrón. Le roi Juan-Carlos l'a-t-il racheté à sa soeur ou le diadème est-il toujours demeuré dans la cassette royale ?

 

© DR 

 

Quoiqu'il en soit, il faut attendre 2006 pour que Doña Sofia l'arbore lors de la visite officielle des souverains norvégiens à Madrid. Elle le choisit à deux reprises en 2007 pour la venue du roi d'Arabie Saoudite et celle du Président des Philippines puis, il réintègre son écrin jusqu'à ce mercredi de novembre 2018 où il brille à nouveau sous les lustres du palais royal.

 

Rédigé par Christophe Vachaudez

Actualités liées