Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Les 90 ans de l’archiduchesse Margherita

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
1 avis
Sharing on Facebook
La princesse au mariage du prince Georg-Friedrich de Prusse à Postdam La princesse au mariage du prince Georg-Friedrich de Prusse à Postdam © Stig Nielsen

La fête aurait dû réunir toute la famille en Italie dans la propriété que la princesse a héritée de son père mais il en sera tout autrement.

Née le 7 avril 1930 à Naples, la princesse Margherita de Savoie-Aoste est la fille aînée du duc Amédée et de la princesse Anne d'Orléans, une sœur d'Henri, comte de Paris. Sa sœur Maria-Cristina naîtra en 1933. Quand leurs parents n'habitent pas le palais de Miramare, près de Trieste, jadis demeure de Maximilien et Charlotte du Mexique, ils résident au palais royal de Caserte ou, à partir de 1937, à Addis-Abeba quand le Duc a été nommé vice-roi d'Éthiopie.

 

Portrait de la princesse Margherita de Savoie-Aoste enfant
 © DR

 

Si la Duchesse et ses deux filles rentrent en Italie en 1939, suite à la campagne de l'Afrique de l'Est, Amédée qui organise la conquête du Somaliland, est fait prisonnier par les Britanniques et meurt dans un camp à Nairobi en 1942 de la tuberculose et de la malaria. Sa veuve s'installe alors à Florence près des souverains italiens mais sera ensuite déportée dans un camp en Autriche durant deux ans. En 1945, elle retrouve ses filles qui n'en finissent pas de grandir, suivant les traces de leur père qui mesurait 1,98 cm. La Princesse Anne est tout aussi imposante puisque les enfants de la famille la surnomment non sans malice, tante girafe. Aussi, les prétendants, en sus d'être de haute naissance, devront afficher une hauteur de bon aloi.

 

L'archiduc et l'archiduchesse Robert d'Autriche-Este, au château de Huldenberg
Robert et Margherita d'Autriche-Este au château de Huldenberg au mariage de la princesse Hélène © Collection Christophe Vachaudez

 

L'archiduc Robert, fils du dernier empereur d'Autriche et prétendant au duché de Modène, cumule ces deux requis. Il peut donc faire la cour à la princesse Margherita. Le mariage sera célébré dans l'église du monastère royal de Brou, à Bourg-en-Bresse, construit à partir de 1506 par l'archiduchesse Marguerite d'Autriche, duchesse de Savoie, tante et marraine de Charles-Quint. On aurait difficilement pu trouver lieu plus approprié d'autant que les Habsbourg doivent faire face à la loi d'exil et ne peuvent convoler en Autriche. Le roi Umberto II a accepté de conduire la mariée à l'autel et la presse assiste en nombre à cette union impériale et royale qui réunit tout le gotha.

 

L'archiduchesse Margherita d'Autriche-Este aux fiancailles de son fils l'archiduc Lorentz avec la princesse Astrid de Belgique
Fiançailles de l'archiduc Lorenz et de la princesse Astrid © Photo News

 

Le couple s'installera près de Paris puis, plus tard, à Mulhouse. En 1954, nait l'archiduchesse Marie-Béatrice, suivie des archiducs Lorenz en 1955, Gerhard en 1957, Martin en 1959, et de l'archiduchesse Isabelle en 1963. La sœur de Margherita, Maria-Cristina épouse quant à elle en 1967 le prince Casimir de Bourbon-Siciles.

Personnalité discrète, la Princesse veillera à l'éducation de ses enfants tout en étudiant l'histoire de l'art à l'école du Louvre. En 1980, sa fille aînée s'unit au comte Riprand Arco-Zinneberg. Six filles naîtront dont la comtesse Olympia qui a épousé le prince Jean-Christophe Napoléon l'automne dernier (retrouvez notre article ici). Lorenz s'unira à la princesse Astrid, filles des princes de Liège, et recevra du roi Baudouin le titre de prince de Belgique pour lui et sa descendance. Martin épousera la princesse Katharine d'Isembourg-Birstein, une sœur de la princesse Sophie de Prusse.

 

L'archiduchesse Margherita d'Autriche-Este au mariage de son petit fille le prince Amadéo de Belgique
La princesse au mariage du prince Amedeo à Rome, escortée par son fils l'archiduc Martin et son épouse © Violaine Le Hardÿ de Beaulieu 

 

L'archiduchesse Margherita assiste aux grands événements du gotha, du mariage du prince Georg-Friedrich de Prusse à Postdam, au mariage, à Rome, de son petit-fils le prince Amedeo de Belgique. Elle se partage entre le château de Moos, en Bavière, séjournant volontiers chez sa fille aînée, et l'Italie où elle a conservé quelques terres gérées par sa fille cadette Isabelle qui, en 1997, a épousé le comte Andrea Czarnocki-Lucheschi.

Nul doute qu'une fête battra son plein cet été, en Toscane pour célébrer, avec un peu de retard l'anniversaire princier.

Rédigé par Christophe Vachaudez

Actualités liées

 

Dans la même catégorie