Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Leonore, une nouvelle princesse pour la Suède

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
0 avis
Sharing on Facebook
La princesse Leonore entourée de ses parents, la princesse Madeleine de Suède et Christopher O'Neill, et grands-parents la reine Silvia, le roi Charles XVI Gustave de Suède et Eva Maria O’Neill  La princesse Leonore entourée de ses parents, la princesse Madeleine de Suède et Christopher O'Neill, et grands-parents la reine Silvia, le roi Charles XVI Gustave de Suède et Eva Maria O’Neill © Droits réservés

Avec le baptême officiel célébré voici peu à Drottningholm, dans la chapelle du palais royal, les Suédois ont mieux réalisé qu'une nouvelle princesse était venue agrandir le cercle très restreint du clan Bernadotte.

En effet, la petite Leonore était née à New York, bien loin du sol national, et n'avait pas nécessairement droit à un apanage. Cependant, par décision du roi Carl-Gustav, son grand-père, la fille de la princesse Madeleine et de Christopher O'Neil a été élevée au rang de princesse avec le prédicat d'altesse royale et le titre de duchesse de Gotland, du nom de la plus grande île de la Baltique appartenant à la Suède.

 

La princesse Leonore reçoit la bénédiction sous l'oeil attendri de ses parents © Droits réservés

 

La cérémonie s'est donc déroulée avec la pompe réservée aux bébés royaux, en présence des princesses Désirée, Margareta et Christina, soeurs du roi, du prince Carl-Philip et de la princesse héritière Victoria, l'une des marraines du poupon qui n'en comptait pas moins de quatre, avec deux parrains en sus ! Curieusement, la reine Sylvia avait choisi une robe en dentelle bleue, presque identique à celle de sa fille Madeleine qui avait opté, quant à elle, pour le rose chez Valentino. Pour la petite histoire, Victoria, en Dolce et Gabbana, portait la même tenue que Marie-Chantal de Grèce au Derby d'Epsom!

Rédigé par Christophe Vachaudez

Dans la même catégorie