Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Charlène de Monaco, une princesse amphibie

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
1 avis
Sharing on Facebook
La princesse Charlène de Monaco sur son vélo amphibie La princesse Charlène de Monaco sur son vélo amphibie © Bestimage/Photo News

Charlène s'entrainait depuis des semaines, bravant les flots de la Méditerranée au large de la forteresse de Calvi. Ce week-end, elle a relevé le défi qu'elle s'était fixé, à savoir relier cette ville de Haute-Corse à Monte-Carlo, fendant les flots sur sa drôle de machine.

Et l'athlète n'a rien laissé au hasard, prête à faire des sacrifices pour honorer son passé olympique, mais aussi sa fondation créée en 2012 qu'elle met ainsi en lumière. Nageuse de haut niveau, la jeune femme a mis sur pied une plate-forme de prévention contre la noyade qui touche encore bien trop d'enfants mais aussi nombre d'adultes à travers le globe (360.000 en 2015 !). Cours et campagnes de sensibilisation ont d'ailleurs été mis sur pied dans différents pays.

 

La princesse Charlène de Monaco étreignant ses enfants, la princesse Gabriella et le prince Jacques
© Bestimage/Photo News

 

Princesse atypique, Charlène s'investit dans les causes qui lui sont chères, formant un tandem pour le moins singulier avec son époux Albert II. Les tabloïds n'ont pas toujours été tendres avec cette femme aux sourires rares mais son couple tient bon et c'est le principal même si ses absences répétées ont parfois fait jaser.

 

La princesse Charlène de Monaco dans les bras du prince Albert
© Bestimage/Photo News

 

Ici la complicité éclate au grand jour et tout le soutien du prince souverain lui est acquis, entre émotion et admiration. C'est dans ses bras qu'elle vient pleurer à son retour, enserrant aussitôt après ses deux enfants, Jacques et Gabriella, venus l'accueillir au Yacht Club. La Princesse foulait ainsi le territoire monégasque, au terme d'une épreuve qui a duré deux jours. Charlène et son équipe se sont relayés pour parcourir 180 kilomètres, initiant un pont imaginaire entre les deux cités qui, au fil de l'histoire, ont entretenu des relations très étroites. Il s'agit de la troisième édition du Water-Bike Challenge, avec deux équipes motivées de quatre participants, heureux de contribuer à cette récolte de fonds bienvenue. Si le champion irlandais d'arts martiaux mixtes, Conor Mac Gregor n'a pas put rejoindre les autres, arrêté par la gendarmerie pour conduite douteuse, Charlène a pu compter sur la présence indéfectible de son frère cadet Gareth Wittstock, compagnon d'entrainement et capitaine de l'un des deux teams. Fort heureusement, la météo fut au rendez-vous et Charlène a porté haut les couleurs de la principauté, pour la plus grande fierté des siens !

Rédigé par Christophe Vachaudez

Actualités liées

 

Dans la même catégorie