Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Dans la Cour des Grands : Le délicieux Noël des Windsor

  • Rédigé par Thomas de Bergeyck
1 avis
Sharing on Facebook
Dans la Cour des Grands : Le délicieux Noël des Windsor © Polaris/Photo News

Décidément, ce satané covid nous aura tout sapé. Même les plus anciennes traditions. Ainsi donc, et c'est une première en plus de trente ans, Elizabeth II et Philip passeront le réveillon dans une « bulle à six », confinés à Windsor. Rompant ainsi avec leurs si particulières coutumes.

Aux dernières nouvelles, la Reine de toutes les reines mangera la dinde tranquillement dans un coin chauffé de sa forteresse millénaire en banlieue de Londres. On annonce Edward et Sophie, et peut-être les Cambridge ou les Cornouailles, mais sans certitude. Car « The Queen » et son bientôt centenaire époux ont bien l'intention de suivre le protocole édicté par Boris Johnson. Cela dit, elle a trouvé la parade pour voir quand même un peu de monde : une grande chasse de trente convives devrait se tenir le vendredi 25 décembre, à Windsor. Ouf !

 

Le château de Windsor
© CC/David Iliff

 

2020 aura donc balayé ce qui fait le sel de cette famille chaque année à Noël. À commencer par le « rituel du football ». L'après-midi du réveillon, Harry et William jouent un match avec les employés de Sandringham, où se tiennent d'habitude les agapes. William est en « Aston Villa », Harry en « Arsenal » et tout le monde les regarde. Cette année, pas de tea-time avec les « pièces confiture », ces petits sandwiches coupés en rondelles de la taille d'un vieux penny anglais, que la reine aime à réduire en miettes pour donner à ses corgis. Il n'en reste d'ailleurs qu'un seul, Candy. Et puis, la fameuse séance de partage des cadeaux sera réduite aux acquêts : la tradition, c'est de s'offrir le présent le plus kitsch et drôle qui soit. Exemple : la poivrière lumineuse pour Philip, ou encore le bonnet de douche pour Elizabeth frappé d'un cinglant « La vie est une p... » offert par Harry !

 

Le reine Elizabeth d'Angleterre devant ses sapins de Noël au palais de Windsor
© Steve Parsons/Empics Entertainment/Photo News

 

Heureusement, Elizabeth a bien prévu de gâter son personnel, avec un cadre photo ou des verres. Mais a distance, covid oblige. Le menu reste inchangé, même à six : de la dinde, des saucisses enroulées dans du bacon, des choux de Bruxelles avec des châtaignes et des légumes racines. Avant une soirée cinéma dans la salle de bal du château. Et pour la Reine, un verre de Zaza, cocktail élaboré à partir de Dubonnet et de gin. Chez les Windsor, la prudence est de mise, certes, mais elle a des limites disons ... infranchissables.

Je vous souhaite, chers amis lecteurs, de magnifiques et prudentes fêtes de fin d'année. Annie Cordy nous l'a promis, avant de partir : « ça ira mieux demain » !

 


Le logo de Place Royal, l'émission gotha de Thomas de Bergeyck

Tous les samedi, de 18 à 18h30, sur Bel RTL, Thomas de Bergeyck vous propose de pousser les portes des palais pour évoquer la vie des monarchies et revient sur tout ce qu'il faut savoir sur l'actualité des têtes couronnées.

 

Rédigé par Thomas de Bergeyck

Actualités liées