Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Visites luxembourgeoises

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
0 avis
Sharing on Facebook
S.A.R. le grand-duc héritier Guillaume de Luxembourg, S.A.R. la grande-duchesse Charlotte de Luxembourg, Monsieur Joachim Gauck, président de la République fédérale d'Allemagne, S.A.R. le grand-duc Henri de Luxembourg, Madame Daniela Schadt et S.A.R. la grande-duchesse héritière Stéphanie de Luxembourg S.A.R. le grand-duc héritier Guillaume de Luxembourg, S.A.R. la grande-duchesse Charlotte de Luxembourg, Monsieur Joachim Gauck, président de la République fédérale d'Allemagne, S.A.R. le grand-duc Henri de Luxembourg, Madame Daniela Schadt et S.A.R. la grande-duchesse héritière Stéphanie de Luxembourg © Droits réservés

Après l'avoir rencontré lors d'un sommet, à Berlin, qui réunissait les chefs d'état des pays de langue allemande, le grand-duc Henri a retrouvé Monsieur Joachim Gauck, président de la République allemande et l'a accueilli sur le sol luxembourgeois pour une visite officielle de trois jours.

Les activités se sont déroulées aussi bien dans la capitale qu'à Vianden, Perl, Schengen ou Esch-sur-Alzette. Un dîner de gala donné en l'honneur du potentat teuton a permis de revoir la grande-duchesse Maria-Teresa sans béquilles, après sa récente opération au genou droit. En robe rose rebrodée de fils d'argent, elle portait une parure de topazes alors que la princesse Stéphanie, en noir, avait opté pour des améthystes.

 

S.A.R. la grande duchesse héritière Stéphanie de Luxembourg, S.A.R. la reine et le roi Felipe d'Espagne, S.A.R. la grande-duchesse et le grand-duc Henri de Luxembourg et S.A.R. le grand-duc héritier Guillaume de Luxembourg © Droits réservés

 

Ce fut ensuite au tour des souverains espagnols d'être reçus au palais grand-ducal. Dans la logique de leur tournée européenne, Letizia et Felipe poursuivent leurs visites éclairs de présentation dans toutes les monarchies d'Europe. Après avoir passé les troupes en revue et déjeuné avec Henri et Maria-Teresa, Guillaume et Stéphanie, le roi Felipe a rencontré les membres du gouvernement luxembourgeois avant de rallier la Belgique en fin d'après-midi. Á Luxembourg comme à Bruxelles, les souverains espagnols ont pu pratiquer sans encombres la langue de Cervantes puisque la Grande-Duchesse comme le couple royal belge l'utilisent couramment.

 

Rédigé par Christophe Vachaudez