Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

William, samouraï des temps modernes

  • Rédigé par Super User
0 avis
Sharing on Facebook
En visite au studio de la chaîne NHK, le prince William a joué le jeu du déguisement... En visite au studio de la chaîne NHK, le prince William a joué le jeu du déguisement... © Droits réservés

Le prince William a effectué une visite officielle au Japon, représentant sa grand-mère la reine Elizabeth II. Arrivé à Tokyo sans son épouse, le duc de Cambridge a fait le tour de la baie en bateau avant d'être initié à une cérémonie du thé.

Le deuxième jour, il s'est rendu au palais pour saluer l'empereur Akihito et l'impératrice Michiko, l'occasion peut-être d'évoquer les voyages triomphaux de la princesse Diana, en 1990 et 1995, une véritable idole dans l'archipel. Le même jour, il a rendu hommage aux soldats du Commonwealth tombés à la guerre au cimetière militaire de Yokohama. Après avoir été accueilli dans les studios de la chaîne NHK où, pour le plus grand amusement des photographes sur place, il a revêtu l'habit d'un samouraï, le prince William a bouclé ses valises pour rejoindre Fukushima.

 

Le duc de Cambridge en visite chez l'empereur Akihito et l'impératrice Michiko © Droits réservés

 

Il y a rencontré le premier ministre conservateur Shinzo Abe avec qui il a visité une plaine de jeux. Les deux hommes ont ensuite revêtu le Yukata, le vêtement traditionnel, pour le dîner d'état organisé à Koriyama. Le duc de Cambridge s'envolera ensuite vers Pékin pour tenter d'améliorer les relations bilatérales qui avaient quelque peu souffert des réflexions du prince Charles. En effet, le prince de Galles, ami et admirateur du Dalaï Lama, a toujours refusé de mettre les pieds en Chine traitant les leaders du pays d'épouvantables personnages de cire ! William aura donc fort à faire mais il semble important de faire des concessions quand il y a des enjeux économiques d'une telle importance.

Rédigé par Super User

Dans la même catégorie